Chaque saison, toujours la même question : comment mettre à jour son dressing sans forcément se ruiner ? Pas toujours facile, on vous l’accorde.  Un conseil pour garder une garde-robe de modeuse avertie, on shoppe intelligemment en piochant quelques pièces phares des dernières tendances selon son budget. Pour vous aider, on décrypte les quatre tendances les plus incontournables de cet été à adopter au plus vite.   1. L’esprit bohème  On surfe sur la fibre écolo et « effortless » avec des pièces fluides et amples en toute décontraction. Les teintes beige, blanc, camel et sable sont à l’honneur. Une tendance qu’on adopte dès maintenant pour se sentir libre de ses mouvements et ventilée sous la chaleur de Dubai. On mise sur des must-have intemporels comme le pantalon large taille haute et ceinturée, la jupe culottes ou les longues robes en dentelle, unies ou brodées.  Et si on ne veut pas faire dans la demi-mesure, on ose la néo-mule d’inspiration ethnique.       2. Les manches XXL On oublie les codes de la féminité et on adopte sans tarder ce style audacieux qui n’en reste pas moins accessible. Les blouses s’arrondissent et gonflent au niveau des épaules ou des poignets pour une silhouette démesurée. Autre tendance phare dans l’exagération des volumes, les manches fluides se rallongent et pendent pour cacher nos doigts manucurés. Un seul mot d’ordre : les manches doivent être surdimensionnées mais toujours bien travaillées pour un look sophistiqué. On dompte cette tendance, sans toutefois passer pour un rugbyman ou un manchot, en associant cette pièce forte avec une autre plus minimaliste et plus ajustée pour structurer la silhouette car in fine tout est question de proportion.       3. La vie en rose C’est le grand retour du rose et de tous ses dégradés : rose poudré, rose bubble gum, vieux rose, pop, fuchsia…  Même si certaines boudent souvent à tort le rose pour sa connotation Barbie ou baby doll, c’est la couleur qu’il faudra porter cet été. On ne lésine pas sur cette teinte ultra féminine qu’on porte en total look pour les plus téméraires ou en petites touches pour les frileuses. Une teinte audacieuse et magnétique qui va à toutes les carnations et qui s’adapte à tous les styles. Et comme on aime les achats éclairés, on s’offre une pièce de choix car c’est une teinte qui nous accompagnera cet hiver.       3. Flower power L’imprimé fleuri est la grosse tendance de cet été. Les fleurs sont partout en imprimés ou en broderies sur les tops, robes longues ou courtes, sur les pantalons, les vestes, les sacs… Bref c’est une éclosion de fleurs en tout genre pour une silhouette pleine de poésie. En mix ou en total look (si on l’assume), on se jette sur la tendance pour égayer notre dressing et jouer les romantiques bucoliques, les preppys sages ou les gothiques chics. Le plus simple pour apprivoiser cette tendance est d’opter pour une robe vaporeuse façon romantique, hippy ou folk. On se méfie quand même de l’imprimé pour ne pas ressembler à la tapisserie vintage de notre grande tante.     N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !              
Les Fashion weeks de l'hiver 17-18 homme et femme, en passant par la haute couture sont passées… Mais alors qu’en est-il des tendances de l’été ? Nous avons demandé à Coralie, fashion addict et fondatrice de Maison Clad de décrypter les tendances à venir pour nos Jules. Zoom sur les codes à ne pas manquer pour l’été 2017 (ou « SS17 » comme on dit dans le jargon !)   La collection SS17 a marqué les podiums par son contraste entre une touche définitivement underground, sportswear et militaire ; insufflée par des créateurs tels que Demna Gvasalia de Balenciaga, et d’une autre part, le retour des imprimés élégants, floraux, animaux, (voire même féminins).   On note également l’apparition de couleurs tendres et romantiques, comme le jaune ou encore le rose pastel ! (Mais si chéri, promis, t’es viril et sexy…)   En résumé, voici les 4 tendances incontournables de la saison, illustrées par des pièces clés à avoir dans son dressing. Pour commencer cette nouvelle saison du bon pied, à vos shopping bags (XXL et jaunes de préférence) !    1. On voit la vie en jaune ! C’est la tocade chromatique de la saison. Attention on oublie le total look et on mise sur une petite touche pour ensoleiller ses tenues.     2. On passe le message… Le message imprimé se décline dans tous les styles et toutes les polices. Trop timide ou un poil provoc, quoi de plus simple qu’un vêtement pour faire passer un message ?     3. La crème de la crème. Le crème sera la couleur unisexe de l’été. Elégante et facile à porter elle se décline sur un chino, un t-shirt pour un style casual ou une chemise mouchetée pour un style plus habillé.     4. Adoptez la Pattern thérapie ! La grande tendance 2017 reste quand même l’imprimé floral ou végétal. En top ou en short, sur un accessoire (nœud papillon, chaussettes, foulard) l’imprimé sera votre meilleur allié pour un look chic ou décontracté. Pas de panique, pour les garçons plus discrets ou un peu frileux à l’idée de porter des palmiers, la rayure reste toujours de mise…     Retrouvez toutes ces tendances au pop up store Maison Clad à La Serre Downtown – Vida Hotel Dubai Du 2 au 22 avril 2017 - tous les jours de 10h à 19h Plus d'informations sur http://maisonclad.com  Réservations : 056 488 3732   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !              
Le tee-shirt est la pièce la plus basique et la plus confortable que chacune possède dans son dressing. Quand celui-ci est signé Gucci, Balmain ou Givenchy, il devient alors extraordinairement fashion, un brin BCBG, mais surtout hautement instagramable et donc… incontournable !   Le logo c’est chic… Même si certains grands noms comme Céline avaient déjà amorcé la tendance en 2012, Gucci l’a indéniablement érigée au rang de must-have lors de son défilé Gucci croisière 2017 : oui, le tee-shirt avec gros logo apparent sera une pièce maitresse luxe de notre dressing. Pari gagné ! Depuis le défilé, c’est la déferlante du t-shirt faussement vintage sur les réseaux sociaux. La fashion sphère s’est rapidement entichée de ce tee-shirt, devenu symbole du look des bloggeuses ou des insta-girls les plus stylées de la planète, qui n’hésitent pas à l’exhiber fièrement même lorsque le mercure baisse frôlant les zéro degrés. Il faut que ça claque, que ça se voit. Fashion-victim dira-t-on ? Un peu oui ! Si ce n’était pas pour prendre la pose et afficher fièrement l’hashtag #OOTD (aka « Outfit Of The Day »), serait-il toujours objet de convoitise ? Car, détail non négligeable, ce tee-shirt coûte un bras. Et à 1700 AED ou 2600 AED (selon le modèle sur www.Ounass.com) on hésite à casser sa tirelire. Un vrai luxe. Alors, si on succombe… on prie pour ne pas le tâcher avec du ketchup en mangeant ses frites.      Fashion-victim ou fashion-lover… la frontière est trouble. On vit dans un monde connecté, de plus en plus ostentatoire où le souci de l’image est important. La quête de cette image se monnaye chère et à l’ère d’Instagram et des hashtags, les logos sont sans surprise une bénédiction pour les marques de luxe. En achetant un tee-shirt Balmain, on n’achète pas juste un tee-shirt blanc floqué de lettres majuscules, c’est bien plus que ça : C’est accéder à l’univers opulent, sexy et rock que Balmain prône. Bien évidemment, on dira que c’est la fashion-lover qui s’exprime.         Une pièce tendance ultra versatile Au-delà de l’aspect narcissique, ce It-shirt n’est pas juste un simple tee-shirt en coton, c’est un investissement car il se porte avec tout et s’adapte à toute situation. Il apporte une touche luxe à une simple tenue ; une pièce idéale pour peaufiner un look « chic-décontracté ».  - Le week-end pour paresser en toute classe, on l’associe au vêtement le plus classique de notre dressing : le jean. Un duo d’excellence qui permet de se composer une silhouette sportwear-chic super stylée.  - Le soir pour un look impeccable et sans prise de tête, on le porte avec un blazer, des escarpins vertigineux ou des derbys et on sort diner sans complexe.  - Une autre combinaison pour une allure subtilement plus pointue voire plus rock, associer le fameux tee-shirt à une jupe ou un pantalon en cuir.  - Et pour le bureau, on distille un peu d’audace à notre uniforme quotidien en l’associant à un tailleur bien ajusté. Un petit détail original qui ne compromet en rien notre envie d’être une working-girl à succès tout en étant une modeuse avérée.    Bref, on l’aura compris, le tee-shirt avec logo est la nouvelle pièce indispensable de notre garde-robe. Reste à payer le prix ! Donc pour être dans la tendance sans se ruiner, on choisit son logo avec attention. Car le prix peut varier du simple au double selon la marque. Mais quand on aime, on ne compte pas… N’est-ce pas ?    N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !             
AAhahhh !!!  Le compte à rebours a commencé. C’est la période de l’année où les lumières scintillent, où les vitrines des boutiques exposent tout ce qu’il y a de bling-bling, de frou-frou et de paillettes. Dans cette profusion de couleurs, de matières et de textures, on peut s’y perdre. Soyons sincères, ce n’est pas manquer d’originalité que de reconnaitre aimer le noir. On affectionne cette couleur, synonyme de luxe, de sophistication, de sobriété et de raffinement. C’est une couleur qui va à tout le monde, se recycle facilement et est facile à porter… Bref, le noir c’est zéro risque. Alors, qu’est-ce qu’on attend ? On investit (sans culpabiliser) dans une tenue de soirée noire et on aborde cette période de festivités sereine, prête à faire tourner les têtes… Bonnes et heureuses fêtes à toutes !   On rayonne avec la petite robe noire… C’est le grand classique, la pièce maitresse de notre dressing. C’est le chic à la française. Bref, aucun fashion faux-pas avec la LBD. Qu’elle soit sage, sexy, rock ou glamour, on lui donne du caractère et des accents de fête en l’associant avec de la dentelle, du plumetis, du sequins… Et puis, on ne fait que suivre les sages paroles de Karl Lagerfeld « On n’est jamais trop ni pas assez habillée avec une robe noire ». Inspiration Sandro Inspiration Zara On envisage le tailleur-pantalon façon smoking… Façon garçonne ou néo-bourgeoise, mixant les codes masculin-féminin, on surprend avec ce combo gage d’un style décalé et ultra-pointu. On opte pour un tailleur sobre en soie ou baroque en velours. On accessoirise le tout avec un chemisier en soie, de jolis escarpins à talons ou des derbys noires vernies (façon Christine and the Queens) et le tour est joué. Christine and the queens Inspiration derbies vernies noires On mise sur la jupe midi noire… Une jupe qui offre une multitude de possibilités. En satin, cuir ou coton, plissée ou droite, on l’associe avec un crop-top, une blouse ou un top près du corps. C’est simple, c’est élégant et ultra-féminin, Bingo ! Inspiration River Island Inspiration Maje On flambe avec la robe bandage noire… Cette robe seconde peau n’est pas réservée qu’aux stars. Ultra-féminine voire sulfureuse (quand on a le corps de Kim K) on admet : elle ne valorise pas toutes les silhouettes. En revanche, effet garanti pour les audacieuses qui veulent se distinguer ! Une autre option pour un résultat tout époustouflant : la robe bandage en deux pièces, composée d’une jupe crayon taille haute et d’un crop-top (manches courtes ou longues au choix). Inspiration Ines Elah Inspiration River Island On brille avec le legging pailleté noir…   On joue les divas disco pour un look résolument glam’ et pointu. On l’associe à un tee-shirt loose, un blazer chic et des escarpins pointus. Un look simple, super trendy avec juste ce qu’il faut de bling pour faire la fête. Inspiratin River Island On ose le combi-pantalon noir… C’est élégant et moins attendu qu’une robe. On avoue, pas toujours pratique lors d’une longue soirée bien arrosée, mais rappelez-vous, les silhouettes les plus chics sont souvent les plus épurées. On le porte avec des sandales hautes pour une allure longiligne, féminine et sexy. Capsule collection By Juliette - festive collection Modèle Anna    Capsule collection By Juliette - festive collection  Modèle Eva voile Pour toutes commandes contactez le 050 585 7543 N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !             
Toute modeuse avertie se doit d’avoir la parfaite petite robe blanche ou dans le jargon « fashion » la LWD. Nous avons toutes l’indispensable petite robe noire que l’on porte en toute occasion (et il faut bien l’avouer qui nous sauve du manque d’inspiration mode).  Mais qu’en est-il de la petite robe blanche ?    Lorsqu’on vit à Dubai, où le soleil est au rendez-vous 365 jours de l’année, la robe blanche devient, elle aussi, un incontournable de notre dressing car elle se porte avec tout ! 
Et puis elle est aussi très utile pour les nombreuses « White party », ou le fameux « Diner en Blanc » (à ce propos…êtes vous prêtes ?)   Versatile, on peut l’adapter à sa guise. Sage ou sexy, bohème ou sophistiquée, sport ou chic, minimaliste ou extravagante, la petite robe blanche se décline dans tous les styles pour le bonheur de toutes les filles stylées, comme nous. Devenue une alliée essentielle, on s’amuse à transformer son look à volonté en ajoutant quelques petits détails. Des petites touches dorées ou argentées pour un effet glamour. Des talons hauts de couleur et une jolie pochette pour une allure sophistiquée. Des tongs ou baskets pour un côté décontracté. Ou, pour les rockeuses allergiques à la tendance romantique, une petite veste en cuir et hop, le tour est joué !   Mais comment bien choisir la parfaite LWD ? Le blanc est une couleur qui apporte candeur et fraicheur à un look mais il faut admettre aussi que c’est aussi une couleur qui ne pardonne pas. Autant le noir camoufle et affine, autant le blanc dévoile et a tendance à grossir (c’est le mot qui fâche !). On choisit donc sa robe dans une belle matière en tenant compte de sa morphologie pour trouver la pièce passe-partout, qui met en valeur, qu’on enfile sans trop se prendre la tête et surtout… qui répond à l’éternelle rengaine quotidienne «je n’ai rien à me mettre ».   Attention néanmoins au fashion faux-pas. 
Comme disent les anglo-saxons « Less is more » on oublie donc le total look blanc sous peine de passer pour une aspirante jeune mariée désespérée à moins d‘être invitée à une soirée blanche. 
Et surtout, on pense à de la lingerie couleur chair pour un effet seconde peau car personne ne souhaite voir la couleur et les motifs de nos sous-vêtements.     SS/17 : Alberta Ferretti / Self Portrait / MSGM /Banana republic - Images courtesy of Vogue   Découvrez la sélection de Dubaimadame   Sea NY - Sauce - 1990 aed http://shopatsauce.com     Tibi - Boutique1 - 4775 aed    Mall of the Emirates  Jumeirah Beach Residence – The Walk http://www.boutique1.com     Zara - Tous les grands centres commerciaux - 199 aed     Bel Air - So chic - 250 aed     Isabelle Marant - So chic 1200 aed     Bash - So chic - 400 aed     Un portant special "blanc" disponible à la So Chic Boutique à Blanc d'Ivoire Dubai. Rdv à la prochaine vente So Chic les 6 et 7 décembre http://www.sochic.ae     Bash robe Esthee - Bash boutique City Walk - 1800 aed http://www.citywalk.ae/en/shop/bash     Ted Baker - Dubai Mall / Marina Mall - 1175aed     Eloise Menou - Oscar & Ella 650 aed - Livrée par Oscar & Ella. Rdv au prochain pop up à La Serre le 2 décembre. www.oscarandella.com     Reiss – Mall of the Emirates/ Dubai mall / Marina mall - 1290 aed   Photo d'ouverture : copyright SoChic.   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !                 
Chaïma el Aïdi , Fashion illustratrice âgée de 26 ans nous livre pour la première fois ses secrets sur sa passion du dessin. « Elle est pleine de talents », Chaïma el Aïdi. Ce sont ces premiers mots qui nous viennent à l’esprit après plusieurs heures de discussions enjouées. On peut dire que cette fashion illustratrice d’origine marocaine sait recevoir, dans son appartement design de Sport City. Dans son immense bureau en guise d’atelier, un grand tableau représentant une longue passerelle en bois est accroché au mur central. Une sorte de signe du destin ? Un message à décoder… comme celui du chemin déjà parcouru et le meilleur qui lui reste à venir. Des feutres, des Copix, des crayons à mines diverses, de la peinture, tout est proprement installé. Les tubes d’aquarelle donnent envie de tremper le doigt pour y goûter le rouge rosé des belles lèvres de ses silhouettes. « Moi qui n’aime pas la peinture, j’en suis devenue fan finalement ! » lâche l’illustratrice. Au milieu de cette multitude de couleurs, c’est ici que Chaïma s’exprime. Enfermée dans son bureau avec du rap français dans les oreilles, la belle brune reste fidèle à ses racines. Cette illustratrice originaire de la banlieue parisienne ne compte pas ses heures. Elle ajoute en souriant : « pour finaliser une illustration, je mets environ 2h30 du dessin à la modification des couleurs sur Photoshop, l’impression et la mise en cadre ». Fashion Illustrator, une passion à mille facettes Chaque robe naît d’un dessin, chaque jupe d’une esquisse. Point de départ de toute création, le dessin fait intégralement partie des créations. Sous la dénomination simple et à la fois complexe de Fashion Illustrator se cache un savoir-faire minutieux et captivant. Un métier à mille facettes. Chaïma choisit des photos de ses tenues préférées, tirées d’un défilé ou de street style, puis décide de reproduire les silhouettes à sa façon. Elle a toujours été douée avec ses mains. Ancienne pianiste, depuis l’âge de 9 ans, elle dessine. « Je me rappelle encore de mon premier dessin, c’était Donald McDonald » se remémore-t-elle en souriant. Après un master spécialisé dans le marketing et produits de la mode, Chaïma a toujours su ce qu’elle voulait. Pleine d’ambition, elle avait déjà lancé sa marque en France. Alors qu’elle souhaitait s’envoler pour New York à la fin de ses études, Chaïma est venue en vacances à Dubaï et est tombée amoureuse de la ville. Après avoir vécu 2 ans dans la ville de la démesure, pour rien au monde elle ne souhaite revenir en France : « Lorsque j’ai posé mon pied ici, je me suis dit que c’est là que je voulais vivre, dans ce pays plein d’opportunités » Dubaï, le « rêve arabe » où tout est possible A Dubaï, Chaïma réalise son rêve, elle a déjà un avenir très prometteur au cœur du Moyen-Orient. Travaillant dans une agence de marketing, elle concilie son métier et sa passion, le dessin. Elle développe petit à petit sa clientèle sur les réseaux sociaux. « Je fais des envois en France puisque j’ai une clientèle majoritairement française » précise l’illustratrice.  Chaïma a aussi participé à des événements pour Dolce&Gabbana aux Emirats, où elle était chargée de réaliser les portraits des clientes en tenue de haute couture. Et ce n’est pas tout ! Tout peut arriver à Dubaï. Les rêves ne s’arrêtent plus. La jeune illustratrice a eu la chance la semaine dernière de rencontrer et de faire une vidéo avec Huda Katan ou Huda Beauty. Véritable phénomène de mode sur les réseaux sociaux, la jeune femme de 32 ans, connue pour sa marque Huda Beauty vendue chez Sephora, a dépassé les 13 millions de followers sur Instagram et le million d’abonnés à sa chaîne Youtube : « Huda Beauty est un de mes modèles et une inspiration pour moi » s’exclame-t-elle. Elle nous livre également ses références artistiques pour ses croquis « quand je regarde les dessins de ces illustrateurs, je suis hypnotisée par leurs techniques et la perfection du dessin » témoigne la jeune illustratrice, en montrant les portfolios instagrams de ses coups de coeur ( @shanchansen - @aaronfavaloro et @zh_3 ). Son coup de crayon n’est que le début d’un long tracé. Chaïma ne compte pas s’arrêter là. Elle a désormais en sa possession une machine à couture et compte prochainement lancer sa marque. 
Huda Beauty n’a qu’à bien se tenir ! Si vous souhaitez contacter Chaïma : - par mail : emailProtector.addCloakedMailto("ep_a630ca91", 1); - sur Instagram @befrenshee et sur sa page Facebook   N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !             
Il n’aura pas fallu longtemps à Oscar & Ella, dénicheur de styles lancé en mai dernier, pour se réinviter dans les locaux chic du bistrot la Serre en plein cœur de Downtown…   C’est ainsi à l’occasion du deuxième pop-up de la marque, le 23 septembre prochain, que nous avons rencontré sa fondatrice, Coralie. Débordante d’énergie et de fraîcheur pour une collection inspirante, à son image !   Une nouvelle option shopping   Chez Oscar & Ella, on chine les pièces des tendances mode du moment ! Le concept est simple : offrir à tous les Dubaïotes encore plus de choix en matière de mode. Pour ce deuxième pop-up la French touch sera au rendez-vous, avec une sélection de créateurs 100 % français.   La marque est née d’un constat simple : pas toujours évident de trouver des alternatives mode selon ses goûts et son style dans les grandes chaînes internationales. « Ce constat est d’autant plus vrai pour les hommes » conclut-elle. C’est pourquoi Coralie propose une collection de pièces pour hommes et femmes, triées sur le volet et directement sélectionnées à la source.    « On souhaite faire partager nos coups de cœurs en proposant une sélection de vêtements et accessoires résolument trendy, avec des pièces que l’on n’a pas l’habitude de voir dans les grandes enseignes ! » Pour ce second pop-up, chaque pièce est fabriquée en France selon le savoir-faire de son créateur avec une attention toute particulière portée sur la qualité de fabrication et de finition des vêtements et des accessoires. Cette deuxième collection sera fidèle à l’univers d’Oscar & Ella : arty et coloré, élégant parfois rétro avec toujours une touche de poésie.   La mode dans l’âme…   Mais de quelle planète débarque la pétillante Coralie ? C’est la question que l’on s’est posée quand on l’a vue arriver : super dynamique, les yeux malicieux et un large sourire aux lèvres. Quand on regarde son parcours, on comprend mieux pourquoi ce projet est arrivé « un peu comme une évidence ».    Ce milieu créatif, elle y baigne depuis toujours : après avoir quitté la Belgique pour étudier la mode et l’art à Paris, Coralie est passée de chef de produit chez Agnès B, à responsable des achats de plusieurs marques de luxe en France et à Dubai.  Ses amis sont créateurs, couturiers ou stylistes, pour autant Coralie nous parle humblement de ses rêves d’entreprenariat et de ses « deuxièmes journées de travail qui commencent après la fin de la première » à travailler sur le premier pop-up store ; son envie de créer et d’entreprendre ; son « ras le bol des lignes standardisées » et son envie de « faire découvrir d'autres talents ! » Forte de son expérience dans de grandes maisons de couture, et grâce à son talent pour dénicher des petites pépites, Coralie a rapidement senti que cette expatriation à Dubai était l’opportunité à saisir pour enfin se lancer. Mais au fait pourquoi avoir choisi Oscar & Ella ? « Ce sont les prénoms de nos futurs enfants ! » nous répond-elle spontanément.    … et des projets plein la tête !   Et Coralie ne compte pas s’arrêter là ! Les pop-up stores permettront de faire découvrir l’univers de la marque, tout en créant une relation de proximité avec ses clients pour apprendre à les connaître et ainsi mieux les habiller… mais le grand projet de cet automne c’est le lancement du site internet !   A partir de décembre, via une plateforme e-shop dédiée, les collections Oscar & Ella s’exporteront jusque chez vous grâce à un service livraison haut de gamme et personnalisé, pour répondre aux mieux aux attentes de chacun. Durant les prochains mois, Oscar & Ella étendra ses frontières et voyagera dans de nouvelles contrées pour vous proposer une sélection de créateurs internationaux… Un indice ? Il paraîtrait que Coralie ait passé ses vacances d’été en Italie. Affaire à suivre de près !   En attendant, venez retrouver la sélection d’articles lors du pop-up store Oscar & Ella le 23 septembre prochain, de 10h à 19h. Inscrivez-vous à l'évènement !   Suivez Oscar & Ella sur Instagram et sur Facebook   La Serre Bistro & Boulangerie VIDA Hotel Mohammed Bin Rashid Boulevard Downtown Dubai    Vous pourrez retrouver des marques telles que : - Marylin Feltz   - Blune - Tammy & Benjamin - Mohekann - French Disorder - Cuisse de grenouille - Crespin shoes - Faubourg 54 - Opullence - Maison Guillemette - Les Tatillonnes N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !             
Comment être à la pointe des tendances cette année ? Est-ce enfin le moment de ressortir votre pantalon pattes d’éléphants fétiche ? Et les dentelles, ultra tendance ou fashion faux-pas ? Entre les indémodables, les démodés qui font leur grand retour et les nouveautés, difficile de s’y retrouver ! Pour vous aider, voici un petit récap’ des « must-have » du dressing cette année.    Le top hippie chic L   La tendance hippie chic s’est imposée comme une valeur sûre de la garde-robe. Côté top, cette année, hormis les basiques comme le haut à dentelles ou le crop-top à franges, on mise tout sur les épaules dénudées qui font leur grand retour !  Ce qu’il faut savoir : pour un look hippie chic réussi, on prend exemple sur les modèles aperçus à Coachella le mois dernier.    Le jean boyfriend   Le jean est LA pièce classique par définition, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne se renouvelle pas ! En 2016, on optera pour le jean boyfriend. Comprendre : non moulant, qui arrive à mi-cheville et, le plus souvent, légèrement destroy. Si vous vous sentez plus à l’aise dans votre slim, pas de panique : sans être ultra tendance, il est encore loin d’être démodé et reste un indispensable du dressing.  Ce qu’il faut savoir : contrairement aux apparences, le jean boyfriend peut très bien être chic ! Il suffit de le porter avec une paire de talons hauts et de bien accessoiriser son look.     Les ballerines à lacets Ell   Elles sont sur les pieds de toutes les fashionistas ! Les it-shoes de l’année sont en fait un croisement entre les ballerines pointues et les sandales à brides, et elles donneront un côté à la fois rétro et élégant à votre look.  Ce qu’il faut savoir : ces petites merveilles fonctionnent aussi bien avec un pantalon que sur des jambes dénudées.    La jupe « midi »   C’est officiel : votre grand-tante Eugénie n’a désormais plus le monopole de la jupe plissée qui descend jusqu’au genou. Cette dernière fait son grand retour cette année, et on adore le fait qu’elle se décline sous une multitude de modèles ! Que vous la préfériez sobre et sombre, avec plein de motifs ou flashy, elle sait rester tendance en toutes circonstances et elle se prête aussi bien à des looks chics que « street ». Ce qu’il faut savoir : Pour éviter de tomber dans le côté ultra sage, on optera pour un look décalé !   La salopette      La salopette a réussi l’incroyable pari de se dissocier de l’image rustique et has-been qui lui collait à la peau. Aujourd’hui, on la trouve sur les plus grandes avenues du monde. Idéale pour un look efficace et confortable, elle reste en jean, qu’il soit brut, délavé, noir ou à trous. Ce qu’il faut savoir : pour l’été, la salopette short est aussi très tendance, surtout lorsqu’elle est portée avec une paire de baskets !   Le kimono      C’est la veste tendance de l’été ! Elle sublimera aussi bien un look « casual » sur un jean, un look bohème avec des sandales à franges, et même un look rock si on la choisit sombre et qu’on la porte avec des bottines à talons.  Ce qu’il faut savoir : Pour se démarquer, en 2016, on ose porter le kimono très long, qui descend jusqu’aux genoux... voire plus bas !    Le chapeau     En voilà un qui fait son grand retour sur nos têtes cet été ! Ca tombe bien : il est indispensable de protéger son crâne lorsqu’on habite à Dubaï, alors on se réjouit de pouvoir le faire avec élégance. Nos deux modèles chouchous : la capeline, pour le côté élégant, et le fédora, idéal pour un look féminin-masculin. Ce qu’il faut savoir : le chapeau est parfait pour finir un look. Pour éviter l’effet trop chargé, on oublie les accessoires trop volumineux et on favorise notamment les bijoux fins.    Les baskets     Vous vous souvenez du temps où, pour être féminine, il fallait impérativement être juchée sur des talons aiguille de quinze centimètres ? Vos orteils peuvent se réjouir : cette année encore, les baskets sont au top de la tendance ! On peut miser sur les classiques de toujours (comme les Stan Smith avec une touche de couleur) ou sur des modèles plus originaux (compensés, pailletés, avec des motifs).  Ce qu’il faut savoir : même la basket à scratch est de retour, et plein de grandes marques la proposent !   Le collier « choker »   Celui qui était tombé dans l’oubli après avoir été l’accessoire fétiche des années 90 s’affiche désormais au cou des fashionistas du monde entier ! Pour un look décontracté, on optera pour le choker basic noir avec un petit pendentif, et pour sublimer une tenue chic, on misera plutôt sur la chaîne fine dorée ou argentée.  Ce qu’il faut savoir : le choker peut même être en tissu, et vous pouvez le personnaliser à partir d’une pièce que vous aimez.    Le bomber      Devenu la star des podiums depuis le printemps dernier, le bomber ou flying jacket, à l’origine porté par les pilotes des US Air Force dans les années 50, est la pièce phare de l’été. C’est le blouson indispensable pour compléter une tenue casual (jean-baskets) le jour, et chic (jupe talons) en soirée. Décliné en satin, en coton molletonné ou même en soie le bomber de l’été s’accompagne de motifs pastel, de broderies scintillantes et d’écussons rétro !  Ce qu’il faut savoir : vous pouvez aussi le piquer dans le placard de votre homme ! Afin d’éviter le total look masculin, restez glamour en optant pour un jean slim et une paire de compensées.  
So Chic a sélectionné pour vous les pièces indispensables pour cet été, celles qui doivent impérativement faire partie de votre « capsule wardrobe » !   Le top en dentelle : on le porte avec un jean, un short ou même une petite jupe et des espadrilles, pour un look d’été qui fonctionne aussi bien à Dubaï qu’en Europe. Top Isabel Marant  520AED, espadrilles Chloé 600AED   Le sac de l’été : on choisit un cabas à imprimés et, comme c’est les beaux jours, on s’autorise en plus de la couleur. En voilà un qui nous accompagnera partout, en voyage comme à la plage !   Sac Petite Mendigote 300AED   La pièce bohème : c’est la pièce phare de notre garde robe cet été. On choisit la robe longue en dentelle ou l’imprimé inca ! On opte pour du blanc et, pour un effet encore plus réussi, on cumule même les voilages et les dentelles.   Robe See you soon 180AED Les demoiselles 600AED    Le collier de l’été : on s’offre des petits bijoux faciles à porter qui vont accessoiriser toutes nos tenues. On craque pour le design épuré et le mélange des matières sur une peau dorée cet été. Pour un effet trendy, on peut même les superposer !     Le short : qu’il soit en jean, en cuir, en coton… on craque toutes pour le short cet été ! On fait attention a sa longueur, sans tomber dans le bermuda. A chaque morphologie son short, alors on cherche tout de suite celui qui nous va ! Quand on a trouvé son short idéal, on le porte avec des boots, des Stan Smith ou des sandales.   Short Current Elliott 500AED Short ONE 120AED   Les sandales trendy : à Dubaï, les sandales c’est toute l’année ! Alors, pour se distinguer, on cherche la paire que tout le monde n’a pas déjà aux pieds. Pour un look chic, exit les tongs : on peaufine son vernis et on sublime ses pieds avec les sandales Petite Mendigote.   Sandales les Petites Mendigote de 450 à 580AED   La petite robe night & day : l’été, c’est la saison des « farewell parties », des mariages, des baptêmes… Pour un côté chic et pratique, on cherche toutes la petite robe night & day qu’on pourra remettre sans fin. Vous savez, celle qu’on garde précieusement dans notre placard et qui nous sauve la vie a chaque fois qu’on ne sait plus quoi mettre !  On la choisit légère, ample, sans trop d’imprimés pour ne pas s’en lasser et pouvoir l’accessoiriser à volonté.   Petite Mendigote 490AED   Les talons fashion : la paire de talons fashion, c’est comme notre vieux jean, il nous la faut confortable et stylée. Pour les chaussures, on n’hésite pas à mettre le prix car bien choisies, elles peuvent transformer un look à elles toutes seules. On s’autorise les talons ouverts et de la couleur à condition d’accorder ses chaussures avec les accessoires portés.   Aquazzura 2000AED Yves Saint Laurent 1100AED   La couleur de l’été : la couleur indispensable à votre garde de robe cet été, c’est le jaune moutarde. On la porte sur nos chaussures, notre sac, notre top ou notre robe, et la mixe avec le blanc pour un look très frais ! Finalement, nos copines ne pourront plus nous dire qu’on ne porte jamais de couleur !   Escarpins Aquazzura 950AED Sac Céline 6000AED, All Saints 200AED Robe jolie jolie Petite Mendigote 500AED   Les produits beauty de l’été ! Vivre au soleil toute l’année, c’est une chance… Mais il est indispensable de se protéger et de prévenir les tâches, c’est pourquoi on choisit une crème qui protège vraiment notre peau et, surtout, on l’utilise tous les jours. On aime aussi les huiles à appliquer aussi bien sur le corps, le visage et même les cheveux, et qu’on peut glisser dans notre sac tous les jours. Car entre la plage, le soleil et la piscine au quotidien, nos cheveux ont grand besoin de se faire chouchouter !   Alors, comment trouver ces marques et ces trésors sans dépenser une fortune ni rentrer à Paris ? C’est bien simple : SoChic vous offre une sélection de vêtements, chaussures et accessoires importés de Paris ou sélectionnés dans vos armoires.   Tout est en vente chez SoChic à Blanc d’Ivoire, et la nouvelle sélection sera présentée lors de la prochaine vente SoChic le 31 mai, de 8h à 22h.  Lieu : Al Serkal Avenue Espace A46.  Lors de la vente, les partenaires vous réservent de nombreuse surprises : Caudalie et Yves Saint Laurent pour la beauté, La Plage pour les bijoux et Urban pics pour immortaliser tout ça !   Pour plus d’infos, suivez SoChic sur Facebook et Instagram : Sochicuae          
C’est le moment idéal pour faire du ménage dans notre armoire ! Toute l’année, on a accumulé les achats et entassé nos nouvelles trouvailles au milieu de nos pièces fétiches et des vêtements que l’on ne porte plus. Du coup, chaque matin, on se retrouve devant notre penderie, perdue face à un véritable fouillis qui ne nous inspire plus ! En prime : on se lamente qu’on n’a rien à se mettre alors que notre armoire déborde littéralement…  Ce problème, SoChic le connaît bien ! La solution : et si on se créait une « capsule wardrobe » ? Comprendre, une garde-robe où tout serait à notre taille, dans notre style, avec des pièces qui nous permettent de faire des looks sympas et qui nous ressemblent… Mais avant, il va falloir penser à réorganiser votre penderie ! Voici comment vous y prendre en 4 étapes.   Étape 1 : On vide son armoire !   On se garde un moment où l’on a du temps et, surtout, où l’on est seule ! Car vider son placard pendant que les enfants courent partout ou que les copines discutent, ce ne sera pas d’une grande efficacité.  Surtout que ce sont ces mêmes copines qui nous ont fait acheter ce top fuchsia lors d’une virée shopping, en disant qu’il faut qu’on « arrête de porter tout le temps du noir ! » Au final, ce top fuchsia a toujours son étiquette et vous n’avez toujours pas trouvé l’occasion de le mettre. Donc on est seule, on prend son courage à deux mains et on vide la totalité de son armoire !   Ensuite, on met tout sur son lit et on se pose les bonnes questions :   1 : Est ce que ça me va ? Soyons honnête ! Oui, il est trop beau, ce top, mais est ce qu’il nous va vraiment ? Et ces chaussures qu’on adore, achetées en solde en 37,5 alors qu’on fait du 38 ? A moins d’avoir prévu de se couper un orteil, nos pieds ne risquent pas de rentrer !   2 : L’ai-je porté dans les 12 derniers mois ? A quoi bon garder cette robe mise et remise, qu’on a tant aimée mais qui ne nous inspire plus du tout ? C’est terminé, on s’est lassée, on ne la remettra plus. Toutes nos copines ont beau nous dire qu’elle est top, nous, on n’en peut vraiment plus !    3 : Est ce que je vais le remettre un jour ? La robe qu’on garde parce qu’elle nous rappelle de bons souvenirs, ou encore celle achetée pour le mariage de notre frère, où le thème était fleuri alors qu’on déteste les fleurs… C’est certain : on ne les mettra plus jamais. Les vêtements qu’on garde uniquement parce qu’ils ont une valeur sentimentale ne servent qu’à encombrer notre armoire… déjà bien trop petite à notre goût !   4 : Est-ce mon style et est-ce que ça représente mon style de vie ? On a changé de vie, arrêté de travailler, repris le travail, on est devenue maman… Bref, on a évolué et certains vêtements ne trouvent plus du tout leur place dans notre nouveau style de vie. Les talons de 12 centimètres ne sont plus vraiment nos essentiels depuis que baby est arrivé ! Et la multitude de robes de plage, alors que l’on passe désormais nos journées en tailleurs pantalons, sont devenues plus encombrantes qu’autre chose !   5 : Vêtement abîmé… Vais-je faire l’effort de le réparer ? Quand vous avez acheté ce pantalon, vous vous êtes dit :  « Je vais faire un petit ourlet et hop, il sera parfait ! » C’était il y a… 6 mois. Va-t-on vraiment le faire un jour, cet ourlet ? Soyons honnête : si ce n’est pas encore fait, ça ne le sera probablement jamais !   6 : Si je faisais du shopping maintenant, est-ce que je le rachèterai ? Combien de fois s’est-on dit « MAIS POURQUOI J’AI ACHETÉ CA ?! » en regardant un vêtement ? Ce n’est absolument pas notre couleur, ni la bonne taille, ça ne nous ressemble pas du tout et pourtant on l’a payé une fortune ! Alors… pourquoi fait-il toujours partie de votre garde-robe ?     Verdict… Si vous avez répondu « non » à au moins une de ces 6 questions, mettez les vêtements concernés de côté. Le reste retourne dans votre armoire ! Après ça, on se sent déjà mieux et on y voit plus clair.   En rangeant ce qu’on a décidé de garder, on arrive à identifier les pièces qui nous manquent. Par exemple, en triant la pile de shorts importables, abîmés, trop courts, trop grands… on s’est rendu compte qu’en fait, on n’avait pas de short ! Donc, vider son placard, c’est aussi une façon de se débarrasser du superflu et d’identifier ce qui nous manquait vraiment. Maintenant, on saura quoi acheter lors de notre prochaine virée shopping et on pourra se constituer une vraie « capsule wardrobe » comme on en rêve !   Étape 2 : On trie !   1 : On donne ou on jette ! On donne tous les vêtements qui sont encore en état d’être portés. Les autres, tous ceux qui sont tachés, abîmés, troués ou totalement has been, n’ont aucune valeur et personne n’en voudra plus !    2 : On vend ! Les vêtements jamais portés, avec l’étiquette encore accrochée, ou ceux qui sont en bon état et que l’on ne met plus : on les revend. Ok, on sait que vendre, c’est simple à dire mais ça demande du temps et de l’énergie : s’il faut encore prendre des photos de nos vêtements ; les envoyer à un site ou les télécharger après avoir lu tout le mode d’emploi ; fixer un prix pour chaque pièce… Autant dire qu’on ne le fera jamais ! Il nous faut une solution simple, et ça tombe bien : SoChic vous aide à sélectionner les pièces qui sont vendables, vous conseille sur le prix et s’occupe de les mettre en vente. Avec une solution comme celle-ci, vous n’avez plus d’excuse !  Pour ce faire, mettez tout dans un sac et venez au moment des sélections, c’est aussi simple que ca. Vous n’aurez plus qu’à venir chercher votre enveloppe lorsque vos articles seront vendus !   Et hop, on remplit son portefeuille, elle n’est pas belle la vie ?   Étape 3 : On range correctement sa penderie !   On relègue les vêtements d’hiver dans un autre placard. Inutile de nous retrouver nez à nez avec notre pantalon de ski ou notre trench Burberry chaque matin alors qu’il fait 38 dehors… On range par couleur : c’est facile et on y voit tout de suite plus clair ! En plus, on trouvera notre penderie beaucoup plus attrayante.   Les plus : on a retrouvé des trésors enfouis que l’on avait oubliés, comme ce petit top qui nous va super bien et qu’on n’avait plus vu depuis une éternité !  Et en plus, on fait plaisir à notre homme : pensez à lui qui en ras le bol de ces vêtements qui débordent de partout, et qui n’en peut plus de nous entendre râler « je n’ai rien à mettre ! » chaque matin devant notre penderie.   Une armoire qui se vide, un espace qui se range et se libère… C’est fou comme ça fait du bien !   Étape 4 : On remplit sa penderie avec les indispensables !   Maintenant que l’on a trié ses vêtements, que l’on a fait de la place et organisé son armoire et qu’on a, en prime, gagné des sous en revendant certaines pièces, l’heure est venue… de s’offrir les indispensables de la saison avec notre nouveau budget!  Mais au fait…quels sont les indispensables de l’été ? Lire l’article.   La prochaine vente SoChic aura lieu en Decembre. Mesdames, pour revendre ces articles que vous ne voulez plus dans votre penderie, dépêchez-vous car les sélections se terminent le 24 Novembre ! Prenez rdv en appelant au 0526684022 ou 0559912921   Pour plus d’infos, suivez SoChic sur Facebook et Instagram : Sochicuae et visitez le nouveau site www.sochic.ae    
Deux fois par an, je cède à une habitude autrefois professionnelle et vais faire un petit tour de piste plutôt agréable à Fashion Forward. Délestée de son caractère obligatoire, cette visite naguère synonyme de découvertes mais aussi de reporting/emails/excel et powerpoint, n’en devient que plus plaisante, légère et, en fait, vraiment rafraichissante. Est-ce ma perception, l’existence de Dubai Design District, l’évènement en lui-même ? Un peu de tout cela ?... Quoi qu’il en soit, l’évènement n’a plus rien à envier aux grandes Fashion Weeks avec lesquelles il ne se met d’ailleurs pas en concurrence.Les designers ne s’y trompent pas " C’est la meilleure plateforme régionale pour les jeunes designers et elle est en pleine progression, FFWD a obtenu le soutien officiel de DDFC et D3 et a accueilli pour la première fois un public d’acheteurs internationaux de grands groupes de distribution venus repérer de nouveaux talents. C’est un outil fantastique pour nous jeunes designers ” affirme Marwa Sayed créatrice de la jeune marque THREE FIFTY NINE.  Les acheteurs internationaux sont d’ailleurs au rendez-vous. Pascale Camart, responsable des achats prêt-à-porter féminin pour les Galeries Lafayette avait fait le déplacement depuis Paris pour repérer et rencontrer les jeunes créateurs " Il est essentiel pour nous d’être présents à un tel évènement pour voir ce qui se passe au Moyen Orient car la plupart de nos clients se trouvent dans la région ", explique-t-elle, avant de souligner qu’il est tout aussi important pour les designers d’entendre ce que la distribution attend d’eux en termes de pertinence d’assortiment, prix et fiabilité logistique notamment. Point de stars ni de défilés à grand spectacle ici, ce n’est pas l’objet, puisqu’on sait qu’à quelques exceptions près, les grandes marques présentent leurs collections dans les capitales historiques de la mode. DubaI l’a bien compris. On revient ici à l’essence même d’une Fashion Week : la mode, la présentation de collections, la découverte de nouveaux talents, mais surtout, la recherche et la création temporairement libérées de leur carcan mercantile. Bien sûr que les designers présents à Fashion Forward sont de supers professionnels, aussi jeunes soient-ils. Bien sûr qu’ils pensent à leurs clients, à ceux qui devront au final vivre avec leurs vêtements, mais avant toute chose, ils créent, inventent et nous font rêver. En cela, et contrairement aux Fashion Weeks historiques, à Fashion Forward le show n’est pas dans la surenchère de décors, les designers stars et les top models internationaux. Il se recentre sur le catwalk, l’esprit de la création, l’histoire de mode qu’on nous raconte et à laquelle on adhère ou pas. Mon coup de cœur cette saison, outre la collection SOARING de Zayan the Label dont je suis une fan acquise (le crochet ! ...), c’est la collection de la jeune Marwa Sayed, designer de la marque THREE FIFTY NINE. Ce qui m’a attirée lors de son show c’était d’abord son motto plein d’humour “ Perfection is overrated ” parce que oui, en effet. Est-ce qu’on n’accorde pas un peu trop d’importance à la perfection en matière de mode et de beauté ? Quid de la mini imperfection qui nous rend unique ? Et puis que voulez-vous, j’aime la mode qui fait rêver mais je rêve plus facilement si les pièces sont créatives mais portables là, tout de suite et que dedans je vais être super chic mais l’air de rien, impeccable mais cool, branchée mais sympa. La collection WILD PIXEL de Marwa Sayed m’a fait cet effet-là. La jeune designer a travaillé des matières nobles : de la laine vierge, de l’organza de soie, du crêpe de satin… Comme toujours, elle s’est associée à un artiste pour créer les motifs géométriques qu’elle affectionne. Les coupes et les couleurs sont nettes et la créativité maitrisée avec art. Il s’agit d’une collection « d’art à porter ». L’idée est jolie, les pièces le sont tout autant. On sort des shows comme on sort d’une expo. Avec l’impression d’avoir découvert quelque chose de nouveau. On se mêle à la foule typique de ces manifestations et là, à quelques paparazzi près, on se dit qu’on pourrait être à Paris, Londres ou Milan : ils sont tous là - arty, modeux, branchés et créatifs. Et on regrette de ne pas être venue avec une copine parce que franchement, c’est beau, c’est convivial et on sait qu’on participe à quelque chose dont on n’a pas fini de parler. Vivement les collections de Printemps-Eté 2017 !  
L’été approche et, à mesure que les températures grimpent, vous ne rêvez que d’une chose : aller faire trempette à Kite Beach, vous rafraîchir à Marina ou vous ambiancer sur la plage privée de votre bar préféré ? Pas de panique, on vous a concocté une sélection de maillots de bain adaptés à différentes morphologies pour être au top sur la plage en 2016 ! LE MAILLOT CROP TOP  Difficile de passer à côté du crop top, qui a envahi les garde-robes de toutes les copines depuis l’année dernière. Mais la tendance ne s’est pas arrêtée aux débardeurs : en 2016, elle a fait son chemin jusqu’au rayon des bikinis et elle donne des coupes originales qu’on voit encore assez peu sur les plages et qui sauront mettre votre taille en valeur ! IDEAL POUR : celles qui ont une taille de guêpe et une petite poitrine, puisque le maillot crop top se porte au ras-du-cou et dissimule le décolleté. LE MAILLOT UNE PIÈCE Vous vous rappelez du temps où votre grand-mère était la dernière personne sur terre à oser arborer un maillot de bain une pièce lors de sa sortie piscine hebdomadaire ? Cette époque est révolue ! Depuis son retour sur le devant de la scène, le maillot une pièce n’a cessé de nous étonner avec des modèles toujours plus tendance. Cette année, pour vous démarquer, vous le choisirez sexy ou décalé : avec un décolleté plongeant, des franges ou encore des motifs originaux. IDEAL POUR : celles qui souhaitent mettre l’accent sur leur poitrine et qui préfèrent camoufler leur petit ventre ou leurs poignées d’amour. LE MAILLOT EN CROCHET  Mamie (encore elle) n’a qu’à bien se tenir : vous allez sortir votre plus beau crochet cette année ! Pour éviter de trop en montrer, on préférera le crochet en transparence sur le haut du maillot et, pour ne pas tomber dans le côté vieillot, on optera pour des formes géométriques originales. IDEAL POUR : celles qui cherchent à étoffer leur silhouette, le crochet étant une matière épaisse et qui donne du volume. LE MAILLOT À DÉCOUPES  Par petites touches sur votre bikini ou en monokini audacieux, les découpes dévoileront vos courbes avec beaucoup de féminité. Les modèles sont très variés et vont du plus sensuel au plus design. L’important est de trouver un maillot dont les découpes correspondent parfaitement à votre morphologie. IDEAL POUR : les brindilles et celles qui ont une silhouette athlétique. Celles qui ont des formes généreuses éviteront surtout les maillots dont les découpes sont ornées de lacets… Sinon, effet « rôti » garanti ! LE MAILLOT TRIANGL  En voilà un qui s’est imposé comme un véritable incontournable de la plage : le maillot de bain aux coutures apparentes de la marque Triangl, qui se décline dans des modèles encore plus originaux cette année (et en néoprène, comme toujours). En 2016, il y en a de toutes les couleurs et pour tous les goûts… tout en gardant l’esprit unique et identifiable entre mille de la marque ! IDEAL POUR : celles qui veulent galber leur silhouette, grâce au rendu « bombé » des coutures et du tissu néoprène. LE MAILLOT SPORT-CHIC Vous voulez rester chic sur la plage mais vous aimez aussi vous amuser et vous en avez assez que votre bikini se fasse la malle au moindre mouvement ? Le maillot sport-chic répond à tous les critères pour un après-midi qui combine fun et farniente. Il vous permettra par exemple de jouer au frisbee en toute insouciance… et surtout en gardant l’allure d’une James Bond Girl. IDEAL POUR : celles qui ont des courbes harmonieuses et qui n’ont pas besoin d’en faire trop pour les mettre en valeur.  
  1. Les + lus
  2. Les + récents