Sauve ski peut…

Écrit par  Sophie P. 05 AVRIL 2017
Ahhhh le ski ! Dévaler les cimes enneigées de gros grains mouillés, cette sensation de liberté… où seul le bruit du carre de vos skis et le doux rayon du soleil viennent chatouiller votre quiétude tant méritée…
 
STOP ! Faire du ski au ski ne concerne que 2 % des vacances aux sports d’hiver. Et que celui qui n’a jamais voulu étouffer ses enfants sous la neige me jette le premier flocon ! Soyons honnêtes, partir au ski avec des enfants c’est comme : fêter leurs anniversaires, s’épiler le maillot, recevoir ses beaux-parents, on doit le faire… mais on est contente quand c’est derrière -;)
 
Partir à 4 fut une première : ma fille ayant appris à skier au Mall of Emirates et mon fils ne connaissant la neige qu’au travers d’Olaf dans Frozen, il était temps de nous confronter à la réalité !
 
On débarque avec un semi-remorque de valises dans une chambre d’hôtel où seule une armoire type « nouveau-né » trônait… qu’à cela ne tienne de toute façon je comprends vite que l’on va passer la semaine dans notre combinaison.
Dans le même temps, on se rend compte que cela allait être hard de rester connectés et qu’à moins d’être un alpiniste chevronné et de s’harnacher côté sud au balcon… le WIFI serait en option… CONsternation !
 
Autre point noir : équiper toute la famille ! Car bien entendu il ne s’agit pas de s’habiller soi mais de retrouver et d’enfiler tout l’équipement des enfants. Premier gros coup d’énervement… entre l’un qui a perdu ses chaussettes molletonnées ; et l’autre qui n’en est qu’au slip ; alors que l’on a encore le sous pull, le pull, la combi, le tour de cou, le bonnet, les gants et la crème à passer… car oui moi entre temps je suis prête et je sue comme un Sumo en sudisette !
 
Je ne sais pas vous, mais mes vacances ne ressemblent pas du tout à celles des photos de célébrités ?!!! 
- Elles : moulées dans leurs superbes combi ajustées, l’air détendu et apaisé avec à peine dissimulé sous leurs lunettes XXL, un joli teint halé… 
- Moi : boudinée dans mon ensemble Décathlon acheté en soldes à Noël (en taille inférieure, persuadée que les kilos accumulés se seraient dissipés d’ici février !) à plat ventre dans la flotte devant toute la station… pour venir à bout de mon pire ennemi : les FIXATIONS !
Car oui, c’est là que se situe le climax… attacher aux skis, des godasses ! Une fois les miennes fermées (après trois passages chez le loueur, vu la largueur de mes pieds. J’ai cru qu’il allait me proposer de me les entourer avec des sacs plastiques pour surgelés !!!) restent toutes les autres à clipser… Adieu la dignité, c’est pétée en deux, les gants aux mains et le juron à la bouche que j’essaie…aux pieds des enfants qui ne cessent de bouger.
 
Après ce pur moment de partage familial au grand air, ce n’est pas mécontents qu’on les laisse à l’ESF pour quelques heures salutaires.
Le soir, comme nous sommes des gens bien élevés voulant faire honneur et partager les traditions… nous nous sommes jetés sur le grand chelem des «ette» de la restauration : tartiflette, raclette, crêpes Suzette etc. Résultat : au bout de deux jours je n’avais plus la force nécessaire pour venir à bout des fixations… j’avais un mal de chien à me pencher avec tout le garde-manger Savoyard dans le bidon !
Allo la Terre, c’est quoi le kif ? A part retirer sa combinaison ?! (Un peu comme ses 12 cm pour une modeuse, ou la ficelle pour le rôti) … Et on parle de notre tronche, le soir, cheveux plaqués par une journée sous bonnet et un teint de vaisseaux sanguins explosés ?!! A côté, une tomate avec une perruque aurait l’air distinguée !
 
C’est dans cet état de béatitude… dû aux bienfaits de l’altitude -;)… que je voulais noyer mon chagrin, au chaud, dans l’apéro, quand les enfants voulurent ABSOLUMENT participer à la descente aux flambeaux ! Et nous voilà une fois de plus en combi… à les encourager jusqu’au bout de la nuit !
Ahhhh cette propension à vouloir faire passer en priorité son devoir de mère ! Quitte à mettre en sourdine ce que l’on préfère… (smiley tête d’ange !) J’espère au moins que plus tard ces petits êtres ne nous mettront pas en maison de retraite ;-)
 
Bilan des courses : hormis les deux kilos de gras répartis de la tête aux pieds ?! Nos deux petits médaillés ont adoré… et nous on fait jurés/crachés que l’année prochaine on reviendrait…
 
Sophiecomédienne, continue de nous faire rire depuis Paris à travers ses billets d’humour inspirés des péripéties d’une famille d’ex-expat à Dubai.
Céline, illustratrice et maquettiste, met ses mots en dessin et en couleur depuis Johannesburg. (celineinthesand.wordpress.com)

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces
 
 
Dernière modification le mardi, 04 avril 2017 14:26
  1. Les + lus
  2. Les + récents