Budget expat : quel est le coût d’une grossesse à Dubai ?

Écrit par  Marianne Tafani 31 JAN 2017
Afin de vous permettre d'évaluer vos frais de grossesse à Dubai, nous avons recueilli et synthétisé un ensemble de coûts génériques.
L’intégralité de ces coûts ne sera bien entendu pas à votre charge si vous disposez d’une assurance. Néanmoins des écarts significatifs de contribution personnelle sont à envisager, et il convient d’évaluer votre situation en amont pour une grossesse sereine et armée !
 
Depuis votre test jusqu’à l'accouchement, 3 facteurs influenceront l’impact financier de l’heureux événement : 
- Votre emploi,
- les modalités de prise en charge de votre assurance,
- votre environnement (gynécologue, hôpital, type d’accouchement et cours de préparation associés). 
 
Le congé maternité et ses coûts associés
 
3 cas de figure principaux se présentent :
Le plus classique, si vous êtes salariée à temps plein : Selon la loi aux Emirats, votre employeur doit vous accorder 45 jours calendaires de congé maternité durant lesquels vous bénéficierez de l’intégralité de votre salaire. S’il y est enclin, vous pouvez également négocier de prendre une partie de vos congés annuels ou de vos 15 jours de maladie pour étoffer la durée de cette interruption, mais ce n’est en aucun cas automatique.
Le plus généreux : Si votre employeur dispose d’une politique de maternité plus souple, un contrat oral ou écrit peut stipuler des conditions particulières de retour à l’emploi. Certaines grandes compagnies internationales octroient jusqu'à 6 mois de congé bien que cela reste rare, d’autres autorisent un retour à temps partiel pendant 3 mois tout en maintenant vos conditions de rémunération. Renseignez-vous !
Le plus contraignant : Si vous travaillez "en freelance" et êtes rémunérée à l’activité, vous ne bénéficiez d’aucune prise en charge. Les semaines ou mois sans activité seront donc aussi des mois sans rémunération. En effet, dans la mesure où il n’existe pas de cotisations à un régime des indépendants, il n’existe pas non plus de congé afférent. 
Pour le service public :  à partir du 1er mars 2017, une nouvelle loi qui sera mise en application pour les employés du gouvernement de Dubai leur donnant le droit à un congé maternité de 3 mois (120 jours calendaires).
 
Les différences principales avec la France : environnement et impact financier
 
Au-delà du congé maternité moins standard, des différences majeures d’approche peuvent contribuer à accroître vos frais. A ce titre, notez que la césarienne et l’induction sont des techniques très courantes, et privilégiées par une grande partie de gynécologues / obstétriciens à Dubaï. La césarienne implique un séjour plus long en hôpital, une opération, et par conséquent une rémunération plus élevée de votre obstétricien. Rassurez vous tous les gynécologues(et notamment les francophones) ne poussent pas la césarienne quand elle n’est pas nécessaire.
L’induction, moins coûteuse en soi, génère souvent des coûts associés, et qui ne sont pas toujours couverts par votre assurance (péridurale obligatoire, durée de travail en hôpital souvent accrue, et césarienne en cas d'échec). 
 
Une autre différence principale avec la France réside dans le nombre d’échographies réalisées au cours des neuf mois. Outre les 3 échographies principales réalisées en France (Clarté nucale à 12 semaines, échographie détaillée à 20 semaines, et échographie du 8e mois), la majeure partie des gynécologues réalisent une échographie lors de chaque visite de contrôle, soit tous les mois, voire toutes les deux semaines à l’approche du terme. Le supplément s’établit alors entre 300 et 500 AED par visite. 
 
Si pour des raisons d’approche ou pour des raisons financières, vous ne souhaitez pas effectuer un nombre d’échographies plus nombreux que celui réalisé en France et ne souhaitez pas que l’on vous propose une césarienne ou une induction non médicalement justifiées, il vous faudra initialement rechercher un médecin réputé pour son approche " plus naturelle ", approche qui, en France, serait considérée comme standard. 
 
Notre estimation des coûts 
Les fourchettes ci-dessous sont proposées à titre indicatif et visent à vous aider à anticiper les frais restant à votre charge. 
Seul dans le cas où vous ne bénéficiez d’aucune prise en charge devez-vous financer l’intégralité de ces coûts.
 
Les coûts liés au suivi pendant les 9 mois
 
Le test de grossesse (analyse de sang) : 270 - 360AED 
Pensez à vous rendre chez votre médecin pour un premier rendez-vous de grossesse. Si vous vous présentez spontanément, le remboursement ne sera pas automatique.
 
Le 1er RDV pour confirmer la grossesse (optionnel) : 400 - 600 AED
Ce rendez-vous n'est pas obligatoire mais permet notamment d'obtenir une ordonnance pour le test.
- Consultation : 400-500 AED
- Test d'urine (optionnel, selon votre gynécologue) : 100 AED
 
Le 1er RDV de suivi de grossesse : 2800 - 3700 AED
- Consultation : 400-500 AED
- Test sanguins de début de grossesse (toxoplasmose, hépatites, sucre, etc.) appelés "antenatal" : 1800 - 2600 AED
- Échographie de datation : 500 AED
- Test urine : 100 AED
 
Les autres RDV de suivi de grossesse : 500 - 1275 AED
En moyenne, lorsqu'il ne s'agit pas d'un mois où l'une des 3 échographies est réalisée, vous verrez votre gynécologue une fois par mois, voire une fois toutes les deux semaines à partir de la 28ème semaine. Selon l'approche de votre gynécologue, une échographie sera proposée systématiquement ou non.
- Consultation : 400 - 500 AED
- Échographie (optionnel) : 500 AED
- Test urine : 100 AED
- Contrôle de la toxoplasmose si vous n'êtes pas immunisée : 175 AED
 
Le RDV des 12 semaines (Trisomie 21) 1350 - 1450 AED
L'échographie comprend une partie du test évaluant le risque de trisomie 21 (clarté nucale) et est associée à des analyses de facteurs sériques dans le sang.
- Échographie : 700 AED
- Consultation : 400 - 500 AED
- Tests sanguins (trisomie 21 + tirages sériques) : 500 AED
 
L'échographie détaillée des 20 semaines ("morphology scan") : 1300 - 2000 AED
- Échographie : 1300 - 1500 AED 
- Consultation en cas d'anomalie : 400 - 500 AED
 
L'échographie des 8 mois (ou échographie de croissance) : 800 - 1050 AED
 
Les coûts annexes courants : 1130 - 2370 AED 
Acide folique et/ou Multivitamines et/ou fer : 1000 AED en moyenne
Vaccin Bostrix (coqueluche, semaine 32-34) + Test de Combs + Recherche Strep B : 130 - 220 AED
Test diabète gestationnel (optionnel mais encouragé par la majeure partie des gynécologues) : 800 - 1150 AED
 
Les cours de préparation à l'accouchement (optionnel) : 1650 - 2200 AED 
A Dubai, ces cours ne sont en général pas pris en charge par les assurances. Une exception : si vous êtes suivie et comptez accoucher à City Hospital, vous pourrez vous y inscrire à titre gratuit. 
 
L'accouchement : 4000 - 23000 AED 
 
Accouchement par voie basse : 3800 - 7000 AED
 
Les suppléments suivants peuvent intervenir selon vos préférences et selon la situation :
- Accouchement dans l'eau : 1000 AED 
- Péridurale : 1800 - 3,400 AED
- Bébé additionnel (jumeaux)  : environ 4000 AED
- Accouchement instrumental : forceps, spatule, ventouse. Coûts selon les hôpitaux.
 
Accouchement par césarienne : prévoir entre 3000 et 6000AED de plus que l’accouchement par voie basse
 
NB : Il faut également prendre en compte les frais d’hospitalisation en chambre privée. En général, comptez 2 nuits pour un accouchement par voie basse et 4 nuits pour un accouchement par césarienne. 
 
L'impact de votre couverture sociale sur le "reste à charge"
 
Vous l’aurez compris, votre compagnie d’assurance ou celle de votre compagnon sera un facteur déterminant de votre « reste à charge » :
 
- Certaines compagnies couvrent les frais de grossesse à 100%. Il s’agit du cas de figure optimal. Dans ce cas, rares sont alors les frais non pris en charge. Les difficultés principales que vous pourrez rencontrer seront liées à l’avance de frais, régulièrement requise par cette formule.
- D’autres compagnies d’assurance prennent également tous les frais en charge, mais établissent une limite de dépense. Il s’agit d’un « package » allant de 25000 à 32000 dirhams en moyenne.
- Nombre de compagnies d’assurance requièrent un co-paiement (de 5 à 20% de chacun de vos frais) et ne prennent pas en charge certains vaccins ou encore la péridurale. Pour éviter des surprises, il est important de toujours faire autoriser les dépenses les plus conséquentes (notamment l’échographie du 5ème mois) en amont de la réalisation de l’acte.
 
Quoiqu'il advienne, mieux vaut prévoir une enveloppe grossesse afin que vous puissiez l'aborder le plus sereinement possible et ne pas vous retrouvez dans une position délicate... à l'aube des plus beaux jours de votre vie !
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces
 
Dernière modification le lundi, 20 mars 2017 16:35
  1. Les + lus
  2. Les + récents