Voyager enceinte depuis Dubai !

Écrit par  Camille Rougeron 26 OCT 2016
Vous aviez prévu de partir en vacances, en amoureux, à l’autre bout du monde… Mais voilà, vous venez d’apprendre que dans moins de 9 mois, vous ne serez plus seuls ! Heureuse de cet événement, vous vous sentez catastrophée à l’idée d’annuler vos prochaines vacances si attendues… Pas de panique ! Vous allez pouvoir partir, il va juste falloir bien s’organiser !
 
La période la plus sécuritaire est celle se situant entre la 18ème et la 24ème semaine. Chaque grossesse étant unique, il faudra toujours prendre un avis médical préalable. 
La première chose à faire est donc de parler de votre super projet à votre gynéco ! Il vous précisera s’il n’est pas contre-indiqué de prendre l’avion dans votre cas et quels sont les éventuels risques encourus en fonction du déroulement spécifique de votre grossesse.
 
Au départ de Dubaï, pas beaucoup d’autres choix que de prendre l’avion !
 
Une fois que votre « gygy » a donné son accord, il va falloir vérifier les règles de la compagnie aérienne. En effet, certaines compagnies émettent des restrictions : obligation de vous procurer un certificat médial ou encore refus de certaines femmes enceintes à compter d’un certain mois de grossesse. 
Au départ de Dubaï, Emirates, à l’inverse d’Air France, demande un certificat médical à partir de la 29ème semaine de grossesse. Il doit indiquer :
- la confirmation d’une grossesse simple ou multiple,
- l’indication selon laquelle la grossesse se déroule sans complications,
- la date d'accouchement prévue,
- la date jusqu'à laquelle vous êtes en mesure de pouvoir voyager,
- que vous êtes en bonne santé,
- qu'il n'existe pas de contre-indication à un voyage en avion.
 
Il est tout de même recommandé d’éviter les vols trop longs (plus de 4h) dès les premiers mois en raison d’un risque de phlébite. Pour éviter le problème, pendant le vol, portez des bas de contention et marchez dans l’avion. Je ne vous promets pas une balade des plus divertissante…
 
Pour celles qui suivent un régime alimentaire spécifique, la plupart des compagnies proposent un large choix de repas spéciaux ! Pour ce, précisez votre choix lors de la réservation de votre billet ou de votre enregistrement en ligne. Il est préférable de choisir un repas léger pour éviter des désagréments intestinaux, fréquents pendant la grossesse. 
N’oubliez pas de boire ! L’air est tellement sec, que vous allez vous déshydrater plus vite que d’habitude !
 
Dernier point et pas des moindres : votre assurance ! Plus vous vous rapprocherez de votre terme, plus le risque d’accoucher dans l’avion s’accroît… Cela pourrait être une jolie histoire à raconter à votre chérubin, non ? Plus sérieusement, que ce soit pour le trajet en avion ou pour votre séjour dans le pays, vérifiez, avant votre départ, que votre assurance prend en charge un éventuel accouchement ou des complications médicales, hors de votre territoire de résidence, ainsi que votre rapatriement. 
 
Ou atterrir ?  Le choix de la destination !
 
Outre la durée du vol, d’autres contraintes vont venir s’ajouter au moment du choix de votre destination. Certains pays limitent l’entrée des femmes enceintes sur leur territoire. Rapprochez-vous donc de l’ambassade ou du consulat du pays envisagé.
 
Le paludisme peut causer des troubles de santé importants chez un fœtus, en plus de ceux qu’il causerait à la future maman. Il est donc fortement déconseillé de voyager dans des pays où la transmission du paludisme existe. Cela permet de faire un tri efficace : plus de 90 pays sont concernés ! On dit donc au revoir à la plupart des destinations exotiques...
 
Au départ de Dubaï, il vous reste tout de même quelques destinations romantiques telles que les Maldives, les Seychelles ou encore la Réunion… Vous pouvez aussi faire le choix de certains pays du Moyen-Orient dont les paysages, la culture et l’histoire vous transporteront ! Je pense surtout à Oman, au Liban, la Jordanie, la Turquie ou encore à l’Iran. Faite un tour dans notre rubrique VOYAGES pour vous inspirer...
 
Le programme sur place : vigilence et détente !
 
Celles qui ont l’habitude de voyager le savent : il va falloir être vigilante concernant l’hygiène de la nourriture et la qualité de l’eau. Quelques petits rappels (à ajouter à vos interdictions quotidiennes de femme enceinte) :
• Ne buvez que de l’eau minérale en bouteille. Si vous en achetez sur place, vérifiez le bouchon.
• Ne mangez pas de crudités : vous ne saurez jamais si elles ont été lavées avec une eau convenable.
• Evitez les glaçons souvent confectionnés avec l’eau courante.
• Assurez-vous que l’eau de votre thé ou de votre café soit bien de l’eau minérale.
 
Si vous rêviez de traverser l’Asie à dos d’éléphant ou de faire un safari en Afrique, les plus « casse-cou » d’entre vous vont être déçues… Le maître mot de ces prochaines vacances : « détente ». 
Evitez les longs trajets en train ou en voiture qui secouraient un peu trop bébé. De même, laissez de côté les activités trop sportives et les journées de visites intensives. Chaque jour, pensez à vous garder un temps de repos et surtout écoutez votre corps.
 
Lors de l’élaboration du séjour, n’oubliez pas de rester proche d’infrastructures médicales adaptées lors de vos déplacements dans le pays. Faites-vous une liste avec le nom, l’adresse et le numéro de ces structures ainsi qu’une liste de numéros d’urgence. Et pendant votre voyage, ne jouez pas aux dures à cuire : un peu de température suffit à tirer la sonnette d’alarme ! 
Si vous en avez l’occasion, pourquoi pas vous rapprocher d’une agence de voyage. La société choisie vous aidera dans toute cette organisation, s’adaptera aux difficultés liées à votre grossesse et vous aurez une oreille sur place en cas de problème. On laisse son sac à dos d’aventurière à Dubaï et on se laisse porter… 
 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
       Petites annonces
 
 
 
Dernière modification le mercredi, 26 octobre 2016 11:15
  1. Les + lus
  2. Les + récents