Après l’avoir rencontrée pour la première fois autour d’un déjeuner dans son ancien Q.G (cf : La Carte, JLT aujourd’hui fermée), Wafa notre jolie Belge d’origine marocaine, amoureuse de la France, continue son aventure dubaïote avec un dynamisme et une motivation contagieuse ! Nous l’avons donc retrouvée le mois dernier pour échanger sur son parcours et en savoir plus sur les projets futurs de la belle initiative Women In Dubai, comptant aujourd’hui plus de 1500 femmes francophones à Dubai.
 
Wafa, une aventurière tout-terrain



Après avoir fait une carrière de plus de 15 ans dans le secteur du tourisme (aérien, agences de voyages) puis s’être spécialisée dans le voyage d’aventure à Paris, Wafa devient experte du monde arabe proposant des circuits sur-mesure dans tout le Moyen-Orient. Pourtant plutôt « vieilles pierres » que buildings, Wafa et son mari décident de quitter la capitale pour s’installer à Dubai en 2014…
 
L’aventure WID démarre !



Tout commence avec un post Facebook sur l’un des groupes francophones dans lequel est inscrite Wafa : une femme seule est à la recherche de compères dans la même situation qu’elle pour sociabiliser et partager leurs expériences. 
Qu’à cela ne tienne ! Pourquoi pas se rencontrer ? Autour d’un café. Au début, elles sont 3 ou 4 puis rapidement le cercle s’agrandit. L’idée mûrit en quelques semaines et une page Facebook dédiée aux femmes francophones qui « suivent » leurs époux, souvent sans travail, venant de tout horizon, est créée par Elizabeth. 
Wafa participe alors aux différentes rencontres, puis prendra les rênes du groupe Facebook Women In Dubai que nous connaissons aujourd’hui lorsqu’Elizabeth quittera Dubai, en mai 2015. 
 
Aujourd’hui les Women In Dubai représentent un formidable melting pot féminin. Ce sont des femmes mariées avec enfants ; des working girls ; des célibataires ; des femmes de tout âge et de tout quartier ; en d’autres termes des femmes francophones vivant à Dubai désirant se rencontrer, échanger et partager des activités ensemble. Plus de 50 personnes rejoignent le groupe toutes les semaines ! 
Plus qu’une administratrice (épaulée par son équipe de co-admins) Wafa prend soin de veiller aux principes du groupe telle une deuxième maman !
 
Les principes et les valeurs des WID : amitié, entraide, authenticité.



Le principe numéro 1 des WID, que Wafa tient à cœur d’entretenir au quotidien c’est la bienveillance. Depuis plusieurs mois, le groupe se développe « comme on tisse une toile » dans une atmosphère d’entraide et de respect autour de la rencontre entre les personnes.
Les principes sont simples :
- Etre un groupe d’expression et de partage libre.
- Entretenir un réseau et aider à révéler des talents.
- Soutenir des projets personnels et professionnels.
- Mettre en relation les personnes par des rencontres réelles.

- Garder un bon état d’esprit, une bonne ambiance et éviter les jugements et les actions malveillantes.
- Demeurer une initiative bénévole et non lucrative.
 
Toutes les semaines, des activités sont proposées telles que :
- Des repas partagés dans des lieux prestigieux à travers la ville à moindres coûts. En effet, Wafa et son équipe négocient en amont des partenariats avec des hôtels ou restaurants pour faire profiter à chacune d’un bon moment sans se ruiner !
- Des cours de danse (danse orientale), de théâtre, des ateliers divers (développement personnel, coaching etc.)
- Des participations à des évènements culturels (expos par exemple) et sportifs (courses, trecks etc.)

Quels nouveaux projets pour 2017 ?
 
Wafa nous a exprimé sa volonté de structurer le groupe afin de proposer un véritable membership et ainsi renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté. Cette adhésion donnerait accès à plusieurs avantages dans différents lieux (hôtels, restaurants, lieux culturels etc.) de la ville.
 
Du côté des nouveautés : février, marquera la reprise du club de lecture ; mars, la participation au treck de Ras Al Kaimah ; ainsi que plusieurs nouveaux ateliers tout au long de l’année, notamment sur l’intelligence émotionnelle.

Plus personnellement, Wafa semble déjà penser à une nouvelle aventure entrepreneuriale dans l’univers de la beauté, sa seconde passion !
Affaire à suivre, donc… et d’ici là nous lui souhaitons le meilleur.
 
Pour rejoindre les WID, rendez-vous sur leur page Facebook Women In Dubai !
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
 
   Petites annonces    


 
L’investissement socialement responsable (ISR), qu’est-ce que c’est ?
L’ISR consiste à intégrer des critères extra-financiers lors de son investissement, comme par exemple :
- la gouvernance d’entreprise et la répartition équitable de la valeur créée entre actionnaires et salariés, la prise en compte des actionnaires minoritaires dans les assemblées générales,
- la parité homme femme dans les conseils d’administration, 
- la dimension philanthropique de l’entreprise, 
- les enjeux environnementaux et la croissance durable, 
- le refus parfois d’investir dans des activités telles que le tabac, les armes, les entreprises violant les droits de l’homme, le nucléaire, les OGM…. 
 
Ces placements visent à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises ou entités publiques contribuant au développement durable quel que soit leur secteur d’activité. 
En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l’ISR favorise une économie responsable.
 
L'ISR suscite un intérêt grandissant et de plus en plus de produits sont proposés aux investisseurs particuliers. 
La gestion ISR en France par exemple a progressé de 30% par an depuis 2014 pour atteindre 746 milliards d’euros fin 2015.
 
Pourquoi choisir l’ISR ?
On choisit l’ISR pour donner du sens à son épargne, pour jouer un rôle plus responsable et actif dans l’économie sans pour autant renoncer à la performance financière. En effet, l’analyse de ces critères permet une limitation du risque sur la performance financière de ses actifs dans la mesure où les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance des entreprises sont mieux maitrisés par l’approche ISR.
D’autre part, ces investissements sont une opportunité d’investir dans les acteurs qui sont porteurs de solutions et de réponses aux grands enjeux de société.
 
En outre, l’ISR se développe sur l’idée que la prise en compte de critères sociaux et environnementaux permet de mieux identifier les sociétés performantes, à moyen et long terme. 
 
Prenons un exemple pour illustrer nos propos : Bertille Knuckey, gérante responsable de la recherche ISR chez Sycomore AM, indique que l’intégration de ces critères lui permet de limiter des pertes sur certains investissements.
Ayant investi dans le groupe Casino, les critères ISR ont permis de déceler une complexité de la comptabilité trop importante, un manque de transparence du management ainsi qu’un manque de contre-pouvoirs dans la gouvernance.
Cette analyse a entrainé leur décision de vendre cette valeur de leur portefeuille limitant ainsi leur perte à -1,8% au lieu de -26%.
 
Quelles performances au final ? 
Les 10 meilleurs fonds ISR depuis 2011 ont performé en moyenne de 54% soit près  de 11% annuels.
 
Il est important d’accorder une attention particulière à la valorisation du capital humain, premier vecteur de performance. En effet, le bonheur au travail, c’est moins d’absentéisme, moins d’accident au travail, donc plus de productivité. C’est aussi plus de créativité, moins de turn over et donc plus de croissance.
 
Conclusion :
La prise en compte de ces critères n’a donc pas uniquement pour but d’essayer de répondre à un besoin d’éthique et de recherche de sens en rentrant dans une démarche socialement responsable de long terme mais bien également d’approfondir la connaissance des risques et par là même développer la rentabilité de vos investissements.
 
Si vous souhaitez en savoir d’avantage, contactez :
 
Cédric MARC 
Associé-Gérant 
3AO Patrimoine 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
 
       Petites annonces
 
 
Chasser l’appartement ou la villa de vos rêves au prix juste semble une promesse bien alléchante sur le marché de Dubai. On vous entend déjà : « encore une énième agence immobilière à nous vanter ses services ! » Nous aussi sur le papier, on n’y aurait surement pas cru. Mais lorsque plusieurs personnes de notre entourage ont fait appel à Jean-François Cloix, en ne tarissant pas d’éloges à son sujet, nous avions pour devoir de vous en parler illico presto. 
Rencontre avec le nouveau Stéphane Plaza de Dubai !
 
Vous débarquez à Dubai ou vous voulez changer de logement ?
Vous êtes découragés d’avance face à des procédures administratives compliquées ? 
Vous avez eu écho d’un ami ou un collègue escroqué lors de sa transaction immobilière ?
Et vous ne savez pas à qui vous adresser ?
 
On a trouvé ! Jean-François Cloix, un seul interlocuteur à plusieurs casquettes.
 
Celui qui se définit comme un « détective assureur » n’a qu’une seule mission : trouver la bonne clé pour ouvrir la bonne porte. Et croyez-nous, c’est bien la passion du métier qui l’a poussé à enfoncer toutes les portes !
Après une carrière dans le secteur bancaire, Jean-François travaille en agence immobilière à Dubai, où il se forge une solide expérience de terrain : administration, connaissance du marché, pratique auprès des agents immobiliers, rouages du métier, pièges à éviter… rien ne lui a échappé.
En 2014, il monte son business Property Hunter Dubai afin de répondre à un vrai besoin, bien présent : l’accompagnement avant et après la recherche de son logement. 
Ses clients : tout type de personnes (familles, étudiants, couples) recherchant tout type de biens (appartements, maisons, studios) à la location et à l’achat, dans les deux sens.
 
Le marché immobilier, un buyer market.
 
Le marché immobilier de Dubai est actuellement un « buyer market » c’est à dire qu’il y a plus d’offres que de demandes. Ce type de situation ouvre le champ à la négociation des prix faisant émerger des biens plus accessibles.
 
Néanmoins, les frais d’agence fixés à 5% de la somme totale du bien loué poussent les propriétaires et les agents à fixer des loyers élevés pour rentabiliser leurs biens dans un contexte concurrentiel. S’en suivent alors bon nombre de petits arrangements entre agents et intermédiaires, malheureusement souvent au détriment des locataires qui ne maitrisent pas toujours la transaction. 
 
Alors comment s’assurer d’une relation de confiance ? 
 
C’est là que Jean-François tire son épingle du jeu, avec un accompagnement de A à Z ; en toute transparence ; de manière objective et personnalisée et surtout en étant financièrement indépendant. C’est à dire que celui-ci est votre unique interlocuteur et qu’il ne partage aucune commission avec quiconque. 
Jean-François garantit un taux de satisfaction de 100 %, c’est à dire que sa mission ne s’arrête pas seulement lorsque vous avez trouvé votre nid douillet, mais jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de ses services de conseil.
 
Comment ça marche ?
 
Etape 1. Jean-François se déplace pour vous rencontrer lors d’un premier entretien en français de 2h afin de cerner vos besoins et vos envies. Si vous êtes intéressés, vous signez un contrat unique de 5000 AED (avec un 1er versement de 20%). A noter que cette somme est bien souvent largement compensée par le gain financier apporté par la négociation du loyer initial.
 
Etape 2. Celui-ci prospecte, étudie et compare les offres du marché pour vous proposer une sélection de biens.
 
Etape 3. Votre programme se composera généralement d’une quinzaine de visites réparties en 3 sorties en moyenne, selon vos disponibilités 6/7j. 
 
Etape 4. Une fois le logement trouvé, Jean-François s’occupe de tout = gain de temps assuré !
- négociation du prix
- nombres de chèques à déposer
- assurance d’une transaction légale et sécurisée
- vérification du contrat final
- gestion des souscriptions aux abonnements (Dewa, Ejari, assurance)
- suivi du dossier et assistance
Vous versez enfin le reste de la somme due (80 % soit 4000 AED) et rédigez un témoignage relatant votre aventure pour ses futurs clients.
 
Etape 5 : Vous n’avez qu’à profiter de votre nouveau nid douillet, sereins !
 
Les bonus :
- Si vous n’êtes pas véhiculé : Jean-François vous conduira à vos visites dans son superbe cabriolet jaune. Fidèle, il la pilote depuis 23 ans !
- Si vous n’avez pas tous les documents requis : Jean-François vous facilite les démarches.
- Si vous ne connaissez rien de Dubai : Jean-François n’est pas avare de bon conseils (tips, écoles etc.) personnalisés pour une installation réussie.
 
 
Au-delà d’un expert, Jean-François s’investira personnellement dans votre projet avec beaucoup de sympathie et de franchise… et ça nous on achète !!!
Et nous n’avons pas été les seules… lire les témoignages de ses clients.
 
Contactez Jean-François au 050 193 8016 ou
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
        Petites annonces
 
 
 
L’investissement dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) est une manière d'investir dans l'immobilier professionnel via un placement collectif, sans subir les affres de la gestion locative. 
Vos investissements sont gérés par la SCPI soit une société de gestion dédiée qui s’occupe de collecter les fonds ; gérer le parc immobilier ; redistribuer les loyers. Un véritable avantage surtout lorsque nous vivons loin de la situation des biens investis.
 
Différents types de SCPI existent, spécialisées dans la gestion d’habitations, de bureaux et de commerces.
Les premières sont souvent fiscales et les deux dernières qualifiées de rendement qu’il convient de privilégier lorsque nous souhaitons obtenir un complément de revenus pour la retraite ou financer les études de nos enfants, par exemple.
 
SCPI, quels avantages ? 
 
Par rapport à de l’immobilier classique : 
- les SCPI vous évitent  une gestion au quotidien, point capital lorsque vous résidez à l’étranger,
- les SCPI vous permettent une diversification des investissements immobiliers, répartis sur plus d’un millier de lots généralement, 
- les SCPI vous offrent une mutualisation du risque de vacance des biens vous assurant en conséquence des revenus réguliers de l’ordre de 4,5% à 5% par an. 
 
De plus, en comparaison des variations actuelles des marchés financiers, les SCPI sont très peu volatiles, ce qui explique l’engouement à leur égard.
 
Quel inconvénient ? 
 
La fiscalité française des revenus fonciers s’applique aux revenus des parts de SCPI. En qualité de non résident, vous serez taxés au taux minimum de 20% puis, selon le montant de vos revenus français, au barème progressif de l’impôt + 15,5% de prélèvements sociaux. En qualité de résident fiscal français, les revenus fonciers seront imposés à votre tranche marginale plus CSG.
 
ATTENTION : Pas de panique néanmoins, les intérêts d’emprunt sont à déduire de vos revenus fonciers tout comme la SCPI déduit les charges de rénovation et d’entretien des immeubles qu’elle possède, minorant ainsi votre revenu imposable.
 
Pour conclure...
 
Si vous cherchez des revenus réguliers, la SCPI est une excellente solution pour obtenir un complément de revenus futur pour la retraite tout en vous permettant d’accroître votre patrimoine dans un univers de taux actuels exceptionnellement bas.
 
Exemple :
Avec un investissement de 150.000€ financé à 90% au taux de 2,10% + 0,11% d’assurance décès sur 180 mois, vous devrez rembourser des échéances mensuelles de 888€ tout en percevant des recettes mensuelles de 620€, soit un delta à financer de 268€ par mois.
 
Vous aurez ainsi effectué un effort d’épargne de 268€ par mois pendant 15 ans + 15.000€ d’investissement de départ soit un total de 63 240 € (hors fiscalité).
En imaginant une revalorisation de la part de 1% annuelle sur la période (du niveau de l‘inflation actuelle par exemple), les 150 000 € initiaux se transformeront en un capital d’environ 175.000€, soit un levier de 275% entre votre effort d’épargne et le capital final.
 
Vous souhaitez en savoir plus ? 
Rendez-vous sur http://www.opatrimoine.fr, une équipe sera à votre disposition aux Emirats mais aussi à Paris pour vous éclairer.
Contacts :
Cédric Marc :
Pierre Brière :
 
Le cabinet 3AO Patrimoine intervient dans le suivi et l’organisation de votre patrimoine sous l’angle juridique, fiscal, social, financier et immobilier. Le cabinet est membre de «la Boétie Patrimoine », association regroupant 23 cabinets pour protéger les intérêts de leurs clients face à leurs partenaires, et membre de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine dont les gérants, Cédric Marc et Bertrand Lefeubvre sont respectivement coprésident pour la région Paris Ile-de-France et vice-président au niveau national. 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
       Petites annonces


 

Emménagement et déménagement vont de pair, et l’un comme l’autre exigent toujours beaucoup de préparation et un maximum d’organisation, surtout lorsqu’il faut les gérer dans un pays étranger. Effectuer les démarches administratives en France et à Dubai, acheminer vos meubles, ouvrir et résilier vos abonnements, le tout en gardant votre sang-froid : c’est possible, vous allez voir ! 

COMMENT BIEN PRÉPARER SON EMMÉNAGEMENT ET SON DÉMÉNAGEMENT À DUBAI ?

 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
        Petites annonces
 
 

Vous avez une proposition à Dubai et vous aimeriez en apprendre plus sur les formalités et la vie quotidienne avant d’accepter ? Ou c’est tout simplement une ville qui vous attire et vous voulez savoir si elle vous correspond avant d’entamer les démarches pour vous y installer ? Ne cherchez plus : voici tout ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas !

Article S'INSTALLER ET VIVRE À DUBAI : TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR !

 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
        Petites annonces

 
Emménagement et déménagement vont de pair, et l’un comme l’autre exigent toujours beaucoup de préparation et un maximum d’organisation, surtout lorsqu’il faut les gérer dans un pays étranger. Effectuer les démarches administratives en France et à Dubai, acheminer vos meubles, ouvrir et résilier vos abonnements, le tout en gardant votre sang-froid : c’est possible, vous allez voir !
Suivez ces quelques conseils et vous risquez bien de vivre l’emménagement/le déménagement le plus zen de votre vie… 
 
Les démarches spécifiques pour un déménagement depuis la France…
Si vous emménagez à Dubai depuis la France, vous aurez quelques démarches spécifiques à effectuer avant votre départ. Voici les étapes clés : 
 
Préparer une check-list détaillant les principales étapes à accomplir
Votre check-list comprendra les différentes tâches à effectuer avant votre départ pour que votre expatriation et celle de votre famille se déroule sans encombre. Elle fera un point sur les formalités administratives et pratiques à effectuer, telles que :
- Faire les démarches pour l’obtention du visa (traduction des documents, tampons officiels…)
- Obtenir des papiers d’identité en règles pour toute la famille
- Résilier vos contrats et abonnements 
- Obtenir les attestations nécessaires de la part de votre entreprise et de l’école des enfants
- Organiser votre déménagement et le transport de vos meubles
- Vendre les biens que vous ne souhaitez pas emmener… 
Bien entendu, cette liste est non-exhaustive et la vôtre devra être adaptée à vos besoins.

Pour la traduction de vos documents, vous pouvez vous adresser en français à TransPro, traducteur légal basé à Dubai.
 
Prévenir les différentes entités françaises de votre départ
Assurez-vous d’être en règle auprès des différentes administrations françaises et de les informer de votre départ : cela vous évitera bien des tracas à gérer une fois que vous serez à des milliers de kilomètres et cela vous facilitera également la tâche en cas de retour en France.
 
- Déclarer votre changement de situation auprès des impôts, en vous rendant sur votre espace particulier sur le site http://www.impots.gouv.fr/. Informez-les que vous n’êtes plus résident en France en indiquant vos nouvelles coordonnées et en précisant la date à laquelle le changement d’adresse prendra effet.  
- Informez votre banque de votre départ. N’oubliez pas de leur communiquer vos nouvelles coordonnées et de demander la dématérialisation de vos documents pour pouvoir continuer à gérer vos comptes en ligne. 
- Déclarer votre situation auprès de Pôle Emploi. Vous ne pourrez pas percevoir d’allocation chômage à Dubai mais vous pourrez faire une demande d’allocation à votre retour en France, au titre de l’emploi exercé avant votre départ. 
- Inscrivez-vous auprès du Consulat de France à Dubai, dans le registre des Français établis à l’étranger. 
- Adhérez à la CFE si vous souhaitez bénéficier des avantages de la Caisse de Sécurité Sociale des Expatriés. 
- Pour plus d’informations sur toutes les formalités administratives à effectuer avant votre départ, rendez-vous sur le site du service public.
 
Organiser le transport de vos biens
Si vous déménagez avec vos biens depuis la France, vous devrez faire appel à une société de transport agréée. De nombreuses entreprises proposent ce type de prestations à l’international, mais les principales étapes à effectuer en préparation de votre déménagement resteront sensiblement les mêmes :
 
1- Valoriser vos biens. C’est une étape fastidieuse mais nécessaire pour votre assurance, en cas de perte ou de dégât sur les biens qui voyageront par cargo. Comptez au moins 48h si vous possédez beaucoup de choses.  
2- Trier vos affaires : qu’est-ce qui part en cargo ? En soute ? En garde-meuble ? Décidez du sort de vos biens et triez-les en fonction de leur mode de transport/destination. 
Si possible, essayez de garder vos objets indispensables et de valeur avec vous dans l’avion (en cabine de préférence, ou en soute si vous manquez de place) et évitez de les faire voyager par cargo. Il arrive parfois que l’immigration des Emirats Arabes Unis bloquent certains bagages pendant plusieurs semaines, pour diverses raisons. Vous risqueriez dans ce cas de recevoir vos affaires avec du retard, le temps pour les douaniers de faire les vérifications nécessaires.
Par ailleurs, il est interdit d’emmener certains objets aux Emirats Arabes Unis, et tenter de les importer peut causer d’importants délais de réception. Hormis les classiques (armes, contrebande, drogues…), voici une liste d’objets interdits plutôt insolites
- certains médicaments, notamment ceux à base de codéine

- l’alcool, en cargo. En soute, 4L sont autorisés soient 5 bouteilles d’alcool environ par personne.
- tout objet provenant de l’état d’Israël
- tout document immoral et/ou allant à l’encontre des valeurs de l’islam
- toute nourriture cuisinée ou faite maison
- tout objet lié aux jeux d’argent, ces derniers étant interdits au sein des Emirats
- en ce qui concerne les supports audio/vidéo : bien qu’ils ne soient pas à proprement parler interdits, la censure locale exige la vérification de ce type de matériel. Transporter des CD/DVD dans vos bagages risque donc d’entraîner le blocage de vos affaires à la douane. 
Pour plus d’information, référez-vous au site officiel des douanes de Dubai.
3- Etablir un calendrier : déterminez la date d’emballage de vos meubles par les déménageurs, la date d’envoi des malles par cargo et leur date de réception à Dubai… Nous vous recommandons de vous y prendre suffisamment en avance pour pouvoir anticiper les imprévus au mieux !
4- Organiser l’arrivée des biens sur place. Il est impératif de prévenir la sécurité de votre résidence à Dubai de la date d’arrivée de vos biens, afin qu’ils puissent prendre les dispositions nécessaires. Renseignez-vous auprès de votre société de transport, qui peut éventuellement s’en charger pour vous.    
 
- Si vous emménagez avec votre animal de compagnie : votre fidèle compagnon devra lui aussi se plier à quelques règles pour pouvoir vous suivre dans votre pays d’adoption. Notre fiche pratique Comment ramener son chat/chien à Dubai ? vous donnera toutes les informations utiles pour faciliter sa venue. Naturellement, la première étape est de vous assurer que votre résidence à Dubai accepte les animaux de compagnie !
 
Les étapes à effectuer ensuite sont sensiblement les mêmes que pour un déménagement s’effectuant en local à Dubai. Référez-vous au paragraphe ci-dessous pour toutes les informations. 
 
Les démarches générales pour un déménagement depuis/vers Dubai… 
 
Déménager en local avec vos biens
Si vous déménagez en local avec vos meubles : il existe un grand nombre d’entreprises proposant ce genre de services à Dubai. Les tarifs des prestations proposées par les « home movers » seront bien entendu moins élevés que pour un déménagement depuis la France, mais les étapes à effectuer sont similaires à celle détaillées plus haut. 
 
Quelques professionnels à contacter :
 
- AGS déménagement. Ils parlent français et opèrent dans plus de 80 pays dont les Emirats.
Site web : http://www.ags-demenagement.com/ 
Tel : +971 44541531
 
- Amwaj Packers and Movers. Spécialistes des déménagements en local sur Dubai, Sharjah et Abu Dhabi. 
Site web : http://www.smartmovers.ae 
Email :  
Tel : +971 554475112
 
- Easytruck Moving and Storage. Ils peuvent tout gérer de A à Z, de l’emballage de vos meubles à leur installation. 
Site web : http://easytruck.ae/ 
Email :  
Tel : +971 48706672
 
Pour comparer les différents professionnels sur le marché, vous pouvez également utiliser MoveSouq.com. Ce site dénichera pour vous les meilleurs devis selon votre situation : quantité et poids des meubles, emballage de vos biens, utilisation plus ou moins longue d’un garde-meuble… 
 
 
Acheter ou vendre des meubles à Dubai
Il existe de nombreuses plateformes dédiées à la vente et au rachat de meubles et d’équipements d’occasion pour la maison :
- Dubizzle.com, site web le plus largement utilisé sur lequel vous ne trouverez pas seulement des meubles mais également des voitures d’occasion, de l’électronique, des vêtements…
- Dubaimadame.com : équipements maison et jardin, électroménager, véhicules d’occasion… Venez dénicher des bonnes affaires sur nos petites annonces !
- Les garage sales, l’équivalent d’un vide-greniers où vous pourrez trouver de tout ! Vous pouvez organiser votre propre garage sale si vous souhaitez vendre vos biens, qu’il s’agisse de meubles encombrants ou d’objets en tous genres. 
 
Comprendre votre bail 
 
LORSQUE VOUS EMMÉNAGEZ : Bien souvent à Dubai, le bail de location se présente sous la forme d’un contrat de 1 an, à payer à l’avance ou périodiquement tout au long de l’année. Une fois votre contrat signé et votre caution déposée, vous n’aurez plus qu’à vous installer dans votre nouveau chez-vous. 
 
LORSQUE VOUS DÉMÉNAGEZ : Que se passe-t-il lorsque vous souhaitez quitter votre logement ? Deux cas de figure peuvent se présenter :
- Vous quittez votre logement à la fin du contrat de location
Si votre bail est arrivé à échéance, inutile de donner un préavis à votre propriétaire. Prévenez-le simplement que vous ne souhaitez pas renouveler votre contrat et que vous quitterez les lieux à la date prévue. 
- Vous quittez votre logement alors que le contrat de location est toujours en cours
En règle général, les contrats de location contiennent une clause stipulant que si le locataire quitte le logement avant la fin du contrat, une pénalité sera alors mise en place. Il s’agit souvent de la somme équivalente à deux mois de loyer. Néanmoins, si votre propriétaire est arrangeant et que vous le prévenez suffisamment à l’avance, peut-être acceptera-t-il de parvenir à un accord (par exemple si vous trouvez le locataire qui vous succédera, si vous laissez une partie de vos meubles…). Cela vous évitera cette pénalité ou la réduira considérablement, vous pourrez récupérer votre caution… et vous partirez en bons termes !
 
 
Ouvrir et résilier vos contrats et abonnements
 
Eau et électricité
 
LORSQUE VOUS EMMÉNAGEZ : Vous devrez vous-même effectuer les démarches pour ouvrir votre ligne chez DEWA, le réseau national d’eau et d’électricité. Pour en savoir plus sur la procédure et les documents à fournir, rendez-vous sur notre fiche pratique Comment se connecter au réseau eau et électricité DEWA. En principe, vous serez connecté dans les 24h après avoir déposé votre demande. 
 
LORSQUE VOUS DÉMÉNAGEZ : Pour résilier votre contrat DEWA, vous devrez demander votre « final bill » sur le site en ligne ou directement dans un customer care center. Equipez-vous d’une pièce d’identité, indiquez votre date de départ et remplissez le formulaire. La facture finale vous parviendra sous deux jours. Dès que vous l’aurez réglée, vous récupérerez la caution que vous avez déposée lors de votre emménagement. Il est recommandé de faire ces démarches au minimum une semaine avant votre départ. 
 
Internet et Télévision
Pour tout savoir concernant les démarches à effectuer pour avoir Internet et la télévision chez vous après votre emménagement ainsi que la résiliation de votre contrat lorsque vous déménagez, nous vous donnons rendez-vous sur la fiche pratique Comment obtenir une box Internet + TV chez soi ? 
 
 
Pour vous aider : faites appel à une agence de relocation
Vous vous sentez un peu surmené ou dépassé par les évènements ? Pas de panique : vous pouvez faire appel à une agence spécialisée dans la relocation pour vivre votre installation à Dubaï en toute sérénité. Après une discussion sur vos attentes et besoins, les professionnels vous aideront à gérer les démarches grâce à un service personnalisé. 
 
Quelques agences à contacter : 
 
Encompass relocation 
Contact : Christine Dao 
Email :
Tel : +971 50 538 5489
 
La Clef de Dubai Relocation
Contact : Véronique Philippe
Email :
Tel : +971 50 564 5124
 
Intouch Relocations
Contact : Sébastien Besson 
Email :  
Tel : +971 4 447 2535
 
Contacts utiles pour les Français résidant à Dubaï :
 
Le Consulat Général de France
Site web : http://www.consulfrance-dubai.org 
Email :  
Tel : +971 4 408 4900 
 
L’ambassade de France à Abu Dhabi
Site web : http://www.ambafrance-eau.org 
Email :  

Tel : +971 2 813 1000 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
Vous débarquez à Dubai ? Rendez vous sur notre fiche pratique S'installer et vivre à Dubai : tout ce qu'il faut savoir !
 
 
        Petites annonces
 
 
 

Vous avez une proposition à Dubai et vous aimeriez en apprendre plus sur les formalités et la vie quotidienne avant d’accepter ? Ou c’est tout simplement une ville qui vous attire et vous voulez savoir si elle vous correspond avant d’entamer les démarches pour vous y installer ? Ne cherchez plus : voici tout ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas !

 
LES FORMALITÉS 
 
  • OBTENIR SON VISA
Les formalités pour obtenir le visa de résident changent régulièrement. Généralement, l’entreprise qui vous embauche prendra en charge la paperasse et les frais liés à votre visa et celui de votre famille. Avant votre départ, vous devrez cependant faire légaliser certains de vos documents officiels (diplômes, certificat de mariage etc.)
 
A noter : il y a encore quelques mois, il était possible de faire un visa run : passer 90 jours aux Emirats en visa touristique, puis faire une sortie du territoire pour remettre les « compteurs à zéro » et bénéficier à nouveau de 90 jours en tant que touriste. Désormais, la loi a changé et toute personne originaire d’un pays de l’Espace Schengen ayant passé 90 jours sur le territoire doit en sortir la même durée avant de pouvoir revenir. 
 
Pour obtenir des informations fiables et à jour concernant les visas, nous vous conseillons de vous renseigner directement auprès des différentes entités, comme l’Ambassade de France située à Abu Dhabi ou celle des Emirats Arabes Unis à Paris. 
Il est conseillé de s'inscrire auprès du Consulat, une fois résident des Emirats. Une nouvelle plateforme dédiée rapide et pratique est désormais en ligne pour faciliter vos démarches le site du Consulat Général de France à Dubai.
 
LA VIE PRATIQUE
 
  • TROUVER UN LOGEMENT
Autre étape essentielle : trouver un logement dans cette gigantesque métropole ! Il faut savoir que beaucoup de choses diffèrent par rapport à la France :
 
- Le contrat
La location se présente la plupart du temps sous la forme d’un contrat de 1 an, qu’il faut payer à l’avance. Certains propriétaires exigent 1 unique chèque pour les 12 mois de loyer qu’ils encaissent directement. Toutefois, après négociation, certains propriétaires acceptent un paiement en plusieurs chèques.
 
- Les infrastructures
Les appartements sont généralement plus spacieux qu’en France. Autre avantage : la plupart des tours et immeubles ainsi que les villas situées dans des résidence sont équipés d’une piscine et d’une salle de sport (tapis de course, vélo d’intérieur, équipements de musculation…) ce qui n'est pas toujours le cas pour les maisons.
 
- Le courrier
A Dubai, le facteur ne passera pas chez vous, et pour cause : il n’y a pas de boîte aux lettres ! Pour recevoir du courrier, vous avez deux solutions : le faire parvenir à votre entreprise, qui est sans doute dotée d’une P.O. Box (boîte postale), ou louer votre propre P.O. Box. Vous pourrez trouver comment procéder sur le site d' Emirates Post Group.
 
- L’eau et l’électricité
Lorsque vous devenez locataire, vous devez ouvrir le réseau d’eau et d’électricité local, DEWA. Pour tout savoir sur les formalités à effectuer, rendez-vous sur notre fiche pratique Comment se connecter au réseau eau et electricité DEWA ?  Concernant la facture, que vous recevrez mensuellement, ne vous étonnez pas si elle est légèrement plus élevée que prévu : elle inclut la taxe d’habitation municipale répartie sur l’année (5% du loyer annuel).
 
- La colocation
Officiellement, la colocation n’est pas autorisée, qu’elle soit entre amis ou entre deux individus en couple et non mariés. Si c’est une pratique assez courante, en partie parce qu’elle rend les loyers plus avantageux, sachez qu’elle reste illégale et que vous vous exposez à des sanctions.
 
Découvrez les quartiers de Dubai via notre rubrique VIE DE QUARTIERS !
Vous étes à la recherche de mobilier pour équiper votre nouveau logement ou vous souhaitez poster une annonce pour vendre un bien ou proposer des services rendez-vous dans notre rubrique PETITES ANNONCES.
 
  • LE TRAVAIL
 
- Le cadre
Travailler à Dubai est une expérience qui peut se révéler à la fois stimulante et éprouvante ! D’une part, la ville est un véritable melting pot et vous serez amené à collaborer avec plein de nationalités différentes : des Européens, des Indiens, des Philippins, des Libanais… Si côtoyer des personnes de tous les horizons constitue une richesse au quotidien, cela peut également demander une grande capacité d’adaptation. Mais en faisant preuve de souplesse et d’ouverture d’esprit, il est très facile de s’intégrer… du moment que vous parlez l’anglais, langue la plus utilisée dans le cadre professionnel comme dans la vie de tous les jours. 
 
- Les horaires
Les horaires peuvent varier selon les domaines, mais sachez que les journées de travail sont plus longues qu’en France : ici, les 35h n’existent pas ! Les employés travaillent généralement 8 heures par jour, sans compter les heures supplémentaires qui ne sont pas rares. Autre différence majeure : le week-end a lieu le vendredi (jour saint dans l’islam) et le samedi, et on reprend le travail le dimanche, qui constitue ici le début de la semaine. Dans certains secteurs d’activité, il est fréquent de travailler 6 jours sur 7.
 
- Le contrat
Lorsqu’on est embauché par une entreprise à Dubai, on bénéficie généralement d’un package que l’on soit en contrat local, ou contrat expatrié. Ce qu’il contient dépendra de votre poste et du domaine dans lequel vous travaillez. 
Voici quelques uns des avantages ou « allowances » que vous pouvez négocier :

- votre billet d’avion et celui de votre famille (un aller-retour par an dans votre pays d’origine)
- votre loyer (ou une partie)
- vos dépenses téléphoniques 
- vos frais de déplacements
- vos frais de déménagement ou une allowance pour équiper votre logement 
- les frais de scolarité des enfants etc.
N’hésitez pas à vous renseigner autour de vous… et préparez-vous à négocier !
 
  • LES DÉPLACEMENTS
Dubai étant une ville très étendue (près de 70 km du nord au sud), il est primordial de vous renseigner sur les différents modes de transports avant même de choisir le quartier dans lequel vous allez vivre. Il y a plusieurs moyens de circulation à Dubai :
 
- En transports en commun
Les transports en commun sont encore relativement peu développés à Dubai : elle ne compte que deux lignes de métro, un réseau de bus mal relié et un tramway qui couvre 11 stations. Néanmoins, si vous avez la chance de pouvoir vous rendre au travail en transports en commun, vous devrez vous équiper d’une carte rechargeable, appelée NOL Card, d’où sera déduit le montant de chaque trajet.
A noter : par souci de propreté, il est interdit de boire ou manger dans les wagons. 
 
- En voiture
Le plus pratique pour circuler à Dubai reste la voiture. Pour avoir le droit de conduire, vous devrez faire transférer votre permis français pour obtenir un permis local : toutes les infos concernant les démarches sont dans notre fiche pratique Comment transférer son permis de conduire ? Une fois votre nouveau permis en poche, vous pourrez acheter ou louer votre voiture, mais attention : les accidents de la route ne sont pas rares et, pour plus de sécurité, nous vous déconseillons de choisir une petite citadine. 

Par ailleurs, les bouchons sont fréquents : le matin, c’est du nord au sud que le trafic sera le plus difficile, et le soir du sud au nord, en partie car les nombreux travailleurs de Jebel Ali rentrent en direction de Sharjah à la fin de la journée. Soyez vigilants au moment d’emprunter les sorties sur les grands axes : une erreur vous obligera parfois à rouler sur plusieurs kilomètres pour retrouver le bon embranchement ! 

Petit point positif malgré tout : l’essence est nettement moins chère qu’en France (en moyenne 45 centimes d’euro le litre).
 
Enfin, la ville de Dubai est équipée d’un système de péage, appelé Salik. A chaque passage de l’un des 6 points Salik, vous serez automatiquement déduit de 4 dirhams grâce au sticker collé sur votre pare-brise, que vous pouvez vous procurer dans tous les Customer Service Centres de la RTA et dans la plupart des stations services, on vous dit tout dans notre fiche pratique Comment ouvrir un compte péage Salik ?
 
- En taxi
Les taxis sont très nombreux et le prix d’une course reste abordable par rapport à la plupart des grandes villes. Uber existe également à Dubai, et bien que les tarifs soient légèrement plus élevés, les voitures sont généralement plus confortables et les chauffeurs conduisent plus prudemment. 
 
  • LES TÉLÉCOMMUNICATIONS
Ne vous étonnez pas face au montant de vos factures de téléphone mobile et Internet : cela coûte plus cher qu’en France car le marché ne compte que deux fournisseurs concurrents à savoir Du et Etisalat. Aidez-vous de notre fiche pratique Comment ouvrir une ligne mobile ?
 
- Les téléphones portables
Il n’existe pas de forfait mensuel tout compris : le montant de votre facture sera proportionnel à votre consommation, aussi bien pour les sms et les appels que pour Internet. En revanche, il y a la wifi un peu partout, dans les centres commerciaux, les restaurants, les cafés, ce qui vous permettra de faire quelques économies sur votre 4G ! 
 
- Internet
En ce qui concerne l’utilisation d’Internet chez vous, Du et Etisalat proposent différents packs selon vos besoins et votre consommation. Ils peuvent comprendre la wifi haut-débit, les chaînes TV, le forfait mobile… Pour en savoir plus sur les box Internet et sur les procédures pour obtenir la vôtre, rendez-vous sur la fiche pratique Comment obtenir une box internet + Tv chez soi ?
 
  • LA SANTÉ
La couverture médicale est obligatoire et doit être comprise dans le package proposé par votre entreprise. Mieux vaut être bien assuré car à Dubai, la santé est un véritable business et il faut souvent y mettre le prix.
 
Les médecins, généralistes comme spécialistes, et les professionnels de santé installés à Dubai proviennent des quatre coins du monde. Si vous préférez communiquer en français à propos de votre santé ou celle de votre famille, vous trouverez ici La liste des médecins et professionnels de santé francophones à Dubai.

 
 
LA FAMILLE ET LE FOYER
 
- L’éducation des enfants
Si vous vous installez à Dubai avec des enfants, sachez que l’éducation est très onéreuse, et ce dès le plus jeune âge. Si vous le pouvez, négociez les frais de scolarité de vos enfants dans le package proposé dans votre contrat de travail. Il n’est pas rare que les écoles, notamment les plus prisées, aient des listes d’attente, c’est pourquoi nous vous conseillons de vous y prendre le plus tôt possible afin que votre enfant obtienne une place dans l’établissement désiré. 
 
A noter : les journées d’école commencent tôt et finissent tôt, entre 13h et 15h selon les établissements. Qui dit après-midi libre dit… activités extra-scolaires ! En plus du coût de l’école, prévoyez un budget pour la pratique d’activités et pour les transports en bus scolaires si vous travaillez à temps plein et que vous ne pouvez pas conduire votre enfant vous-même.
 
Si vous ne savez pas quelle école choisir pour votre enfant, retrouvez quelques pistes dans notre rubrique SCOLARITÉ.
 
- Les aides à domicile
Embaucher une aide à domicile est une pratique courante chez les expatriés installés à Dubai. Pour ce faire, vous devez répondre à certains critères, notamment en termes de salaire, et respecter quelques conditions pour pouvoir sponsoriser l’employé de maison que vous souhaitez embaucher. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur les formalités dans notre fiche pratique Tout savoir avant d'embaucher une maid/aide à domicile.
 
- Les animaux de compagnie 
Vous n’envisagez pas votre nouvelle vie à Dubai sans votre animal de compagnie chéri ? Rassurez-vous, nous non plus ! C’est pourquoi nous vous proposons de vous rendre sur la fiche pratique Comment ramener son chat/chien à Dubai ? qui contient les démarches à suivre pour que le déménagement de votre boule de poils se déroule dans les meilleures conditions possibles.  
 
AU QUOTIDIEN
 
- Le niveau de vie
La vie à Dubai peut sembler onéreuse et les dépenses sans fin, surtout lorsqu’on y habite avec toute sa tribu. Notez cependant qu’à poste égal, les salaires sont généralement plus intéressants qu’en France, sans parler des nombreux avantages, cités plus haut, dont jouissent les expatriés. 
 
Pour autant, la situation a pas mal évolué ces dernières années : s’il n’y a pas d’impôt sur le revenu, il y a de nombreuses taxes déguisées, et de nouvelles taxes sont en cours de discussion ou d’adoption ( la TVA sera mise en place à partir de Janvier 2018). D’une manière générale, les prix ont augmenté et le rapport avec l’euro et le dollar est devenu moins avantageux. Conclusion : on peut vivre tout à fait convenablement à Dubai, mais ce n’est pas un eldorado pour tout le monde, comme on l’entend souvent.  
 
- Le climat
Vivre à Dubai, entre la plage, le soleil et les palmiers, c’est un peu se sentir en vacances toute l’année… et c’est bon pour le moral. Le week-end, direction la plage pour bronzer, faire du sport, s’amuser en famille… En bref, vous pouvez laisser vos bottes d’hiver en France (avec la grisaille) : ici, c’est sûr, vous n’en aurez aucune utilité ! 
 
Entre octobre et mai, le climat est tempéré, le ciel est dégagé et les nuits sont douces. Les températures avoisinent les 25-30 degrés en journée et peuvent descendre jusqu’à 18 degrés en soirée. Il pleut très rarement, mais lorsque cela arrive et que l’averse dure plusieurs heures, c’est un peu le bazar (pour rester polies !) sur les routes qui ne sont équipées d’aucun système d’évacuation.
A partir de mai et jusqu’au mois de septembre, le mercure grimpe et peut dépasser les 45 degrés aux mois de juillet et août. Pas de panique cependant : il y a la climatisation partout et tout est pensé pour rendre la chaleur supportable. 
 
- Les courses
Supermarchés, pharmacies, coiffeurs, centres commerciaux… : tout est ouvert tous les jours de la semaine et jusqu’à tard le soir. Certains supermarchés restent ouverts 24h/24h et, souvent, les supérettes de quartier livrent à domicile, sans frais supplémentaire. Notez que certains supermarchés comme Spinneys, Waitrose ou encore Choithram disposent d’une « pork room ». Il s’agit d’une section un peu à l’écart, où les musulmans ne pénètrent pas et où vous pourrez acheter des produits à base de porc.
 
Côté shopping, évidemment, vous ne manquerez de rien, Dubai étant la ville des centres commerciaux par excellence. Vous trouverez un très grand nombre d’enseignes internationales (presque toutes les marques sont présentes à Dubai) des marques de luxe aux enseignes plus abordables.
 
- La restauration 
Le marché de la restauration connaît un véritable boom depuis environ cinq ans, et toutes les cuisines du monde (ou presque) se sont invitées à la fête. Envie d’un resto libanais ? Péruvien ? Japonais ? Indien ? Français ? Si vous aimez la variété, vous ne serez pas déçu. Certains restaurants, qui possèdent la licence nécessaire, servent également de l’alcool et du porc. Dans ce cas, le plat porte une mention le précisant.  
 
Comme pour les courses, la plupart des restaurants proposent la livraison à domicile, parfois à partir d’un certain montant. Ce service est généralement gratuit ou coûte quelques dirhams qui s’ajouteront à la commande.  
 
Pour tout savoir des tendances culinaires de Dubai, rendez-vous dans nos catégories GASTRONOMIESORTIR ! Vous retrouverez des articles tels que :
Tendance : La cuisine péruvienne cartonne à Dubai !
 
- L'alcool
Pour acheter 
Vous pouvez vous procurer de l’alcool dans la section duty-free de l’aéroport. Si vous êtes résident à Dubai et que vous souhaitez acheter de l’alcool, vous devez posséder une licence délivrée (sous certaines restrictions) par votre entreprise qu’il faudra renouveler chaque année. Muni de votre licence, vous pourrez acheter de l’alcool dans les magasins de l’un des deux distributeurs officiels, MMI ou African + Eastern. 
 
Pour consommer 
Pour pouvoir servir de l’alcool, les bars et restaurants doivent posséder une licence accordée par l’état. C’est généralement le cas des bars/restaurants situés dans les hôtels et des free zones qui possèdent une juridiction indépendante, comme le quartier de DIFC. Vous remarquerez que les prix des boissons sont plus élevés qu’en France, à cause des taxes sur l’alcool et du duopole de distribution. 
 
- La religion
Les Emirats Arabes Unis est un pays musulman, où Etat et religion sont indissociables. Vous vous en rendrez vite compte lorsque vous entendrez l’appel à la prière, qui résonne cinq fois par jour depuis les nombreuses mosquées. Néanmoins, le pays et plus particulièrement la ville de Dubai sont très ouverts aux autres cultures. Les Emirats sont d’ailleurs considérés comme progressistes par rapport à la région du Moyen-Orient, notamment en ce qui concerne le droit des femmes, qui sont tout à fait libres de conduire, de travailler, d’aller où bon leur semble, de ne pas porter le voile ou l’abaya… 
 
Bien entendu, il y a certaines règles à respecter pour faciliter votre intégration : éviter les signes d’affection en public, ne pas porter de tenues indécentes, ne pas boire ou être ivre en public… Il est d’autant plus important de se montrer respectueux pendant le Ramadan, période où charité, piété et humilité sont à l’honneur.
Pour tout savoir sur le Ramadan à Dubai : Guide pratique du Ramadan !
 
- La communauté francophone
Si vous vous sentez un peu perdu ou que vous êtes effrayé à l’idée de quitter votre pays natal, soyez rassuré : il y a une grande communauté francophone installée à Dubai, qui fait souvent preuve de solidarité. Cette entraide s’exprime particulièrement à travers les réseaux sociaux, où de nombreux groupes et associations ont été créés dans le but de favoriser l’échange entre francophones. Des sorties et activités sont également proposées de temps à autres. Pour les rejoindre, c’est par ici :
 
- Le French Social Club : FSC - Accueil à Dubai est une association de bénévoles qui accueille les Français et les Francophones à Dubai. Elle est affiliée à la FIAFE.
L'UFE de Dubai et des Emirats du Nord : L'Union des Français à l'Etranger est une association rassemblant les Francais et les Francophones des Emirats dans le but de les fédérer autour d'activités culturelles et sociales. C'est également un réseau d'entraide.
- Les Nouveaux Aventuriers

- Les Frenchy de Dubai
- Women in Dubai (uniquement pour les femmes)
- L.F.P.E (Les Frenchy Pour l'Emploi) un nouveau groupe totalement dédié à la recherche d'emploi à Dubai !
 
Nous vous invitons également à faire un tour sur le blog de @miettesdevoyages qui fait le point sur les clichés que l’on retrouve souvent sur la vie à Dubai dans son article Vivre à Dubai : Clichés Vs Réalités !
 
Suivez aussi sur Facebook : 
 
Et bien sûr pour suivre toute notre actualité, aimez nous sur Facebook et suivez-nous sur Instagram !

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir tous les actus de Dubai !
 
        Petites annonces
 
 
 

Quelle est la procédure pour « sponsoriser » une employée de maison ?
A quoi vous engagez-vous en prenant une aide à domicile sous votre sponsorship ?
Quelles sont les étapes de la procédure de demande de visa, du renouvellement ou de son annulation.
Faut-il fournir une assurance à son employée de maison ?
Comment trouver la perle rare ? Quelles sont les agences spécialisées ?
 
Nous répondons à toutes vos interrogations et vous donnons nos conseils pour vous aider dans vos démarches :
 
Et aussi un point sur la couverture santé obligatoire de vos maids, à partir du 30 juin 2016 :

LA COUVERTURE SANTÉ DE VOS AIDES À DOMICILE

 

 

Encompass
Fiche pratique rédigée en collaboration avec Christine Dao, rédactrice pour dubaimadame.com, et également Managing Director de la compagnie de relocation Encompass Relocations.
Mobile +971 (0)50 538 5489 |

www.encompass-relocations.com
 
 
 

Vous connaissez votre quartier comme votre poche ? Vous voulez nous faire partager vos adresses confidentielles et les inmanquables près de chez vous ? Alors à vous de jouer ! 
Partagez-le avec nous pour nous aider à remplir toutes les Fiches Quartiers de Dubai.

 

 

  1. Les + lus
  2. Les + récents