Après vous avoir présenté le monde du mannequinat à Dubai dans une première partie, nous allons maintenant nous intéresser à l’aspect pratique de cette activité à travers un focus sur les différentes missions pouvant être proposées aux modèles. Nous évoquerons également l’aspect financier (non négligeable !) avec les taux de rémunération, sur la base du tarif en vigueur aux UAE et plus largement dans le CCG.
 
Que vous proposeront ces agences ?
Selon votre profil et vos projets, les agences vous proposeront quatre catégories de missions. 
 
1. Les missions D'HÔTESSE
Age requis : de 21- 35 ans.
Conditions : Etre jolie, tout simplement.
Rémunération : de 60 à 400 AED de l’heure. 
Détails : Ce métier s’adresse à celles qui ont la capacité surhumaine de rester des heures debout dans des escarpins, tout en gardant un sourire inoxydable.
Avantage : Il existe énormément d’offres tout au long de l’année. Une personne qui cumule les missions peut espérer 12k AED par mois, de façon assez régulière.
Inconvénients : Un métier pénible et très peu valorisant. 
 
2. Les missions de CATWALK 
Age requis : de 6-35 ans.
Conditions : Ces prestations sont confiées aux personnes mesurant un minimum de 1m70 /1m85 (adulte femme / adulte homme) et ayant une taille très (très très) fine.
Rémunération : Les répétitions effectuées quelques jours avant le show sont parfois payées 300 AED, mais la plupart ne sont pas facturées. Un catwalk dure environ sept heures. Il comprend trois heures de préparation et 3 shows de 45 minutes espacés d’environ une heure. A Dubai, un model touche entre 800 et 3000 AED par soir. 
Avantage : Voici un excellent moyen de démarrer dans le milieu de la mode.
Inconvénients : Les silhouettes recherchées sont très particulières et les mannequins se font une concurrence acharnée. Ainsi, l’industrie de la mode a précipité de nombreuses jeunes filles dans les drames de l’anorexie.  
 
3. Le PHOTO SHOOT
Il peut être réalisé en studio ou en extérieur. 
Age requis : Une femme peut être choisie par un magazine jusqu'à 40 ans. Au delà, il est rare qu’elle soit sollicitée. A l’inverse, les hommes peuvent shooter bien au delà des 45 ans. Oui, je sais ce que vous pensez : c’est très injuste !  Cette différence de traitement s’explique par le fait que dans nos sociétés modernes, l’avancée dans l’âge n’est pas perçue de la même façon selon qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme. Pour lui, avoir les cheveux grisonnants, ce serait presque un signe d’élégance… What else ??? 
Conditions : Nous allons mesurer nos propos en vous annonçant que dans le monde du modeling, même l’injustice à ses limites ! En effet, quelque soit son âge, l’homme doit pouvoir fermer son pantalon (taille 32) et sa veste (taille 38-40).  Vous l’avez compris, Il peut dire adieu à la bière et doit enfiler sa tenue de sport tous les soirs. Si vous envisagez de pousser votre mari dans le monde du modeling, placez quotidiennement le mètre ruban autour de sa taille et cuisinez-lui des légumes à la vapeur. Soyez intraitable.
Rémunération : Pour un photo shoot, le taux varie de 1200 à 15 000 AED par jour (taux UAE/GCC). Le taux moyen sera d’environ 2500 AED et seulement 5% des missions s’effectueront en dehors du pays. Bien entendu, le montant de la rémunération dépend de la notoriété du modèle, mais surtout de l’utilisation qui sera faite de la publication. 
 
4. Le VIDEO SHOOT
(Il est de loin le plus terrible des quatre…)
Age requis : AUCUN. Une publicité peut très bien comporter des nouveaux-nés ou des personnes âgées. Toutefois, il est important de rappeler qu’un vidéo shoot est épuisant et se déroule sur une dizaine d’heures. Lorsque le « main actor » est un enfant, le rôle du parent accompagnateur est crucial.
Rémunération : Il existe trois catégories de modèles : L’extra rôle (300-700 AED), le featured role (800 – 2500 AED) et le main role (1500 – 15 000 AED : taux moyen 2500 AED). 
Encore une fois, ce sont des tarifs journaliers, et il n’est pas rare qu’un vidéo shoot dure plusieurs jours. Les rémunérations varient selon la notoriété de l’acteur ou de l’actrice et de l’utilisation qui sera faite de la vidéo. 
Conditions : Il existe de nombreuses choses à connaitre et c’est un métier qui demande une très grande expérience. Les conditions d’admission sont généralement les mêmes que pour le photo shoot. 
 
Nous espérons que ces précisions vous auront renseignés, mais également qu’elles déclencheront des vocations !

Si vous êtes intéressé(e)s, il ne vous reste plus que 5 petites choses à faire :
• Jurer de tourner la tête à chaque fois que vous apercevez une enseigne de fast food.
• Accepter d’avoir faim entre les repas et ne plus jamais grignoter.
• Ne plus sortir votre chien en marchant, mais en courant. Ce brave animal doit faire 4 fois le tour du quartier et celui (ou celle) qui tient sa laisse aussi.
• Faire un portfolio PROFESSIONNEL.
• Pousser la porte des agences armé(e) de votre plus beau sourire.
 
Bonne chance !
 
Franck Latinier (mannequin à mes heures perdues) 
 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
        Petites annonces
 
Si la réponse est « oui », alors nous avons d’ores et déjà quatre bonnes nouvelles à vous annoncer.
 
1. Vous êtes au bon endroit ! En effet, il n’existe que sept villes au monde où vous pourriez envisager de démarrer sérieusement une carrière de modèle professionnel. Dubaï est l’une d’entre elles. Vous ne le savez peut être pas encore, mais cette ville héberge une vingtaine d’agences de modeling et plus de 150 sociétés de production. Depuis quelques années, on ne compte plus les infrastructures dédiées à la production de shootings publicitaires. Enfin, sachez que de nombreuses grandes agences de communication basées à l’étranger réalisent désormais leurs vidéo-shoots aux UAE. Si ce métier vous intéresse, et que vous habitez à Dubaï, votre aventure semble bien engagée !
 
2. Vous pourrez travailler sans signer le très contraignant contrat d’exclusivité d’agence (contrairement à ce qui se pratique en France). En d’autres termes, vous pourrez être enregistré(e) dans plusieurs agences simultanément, ce qui générera bien évidemment un plus grand nombre d’opportunités. Parfois, les « bookers » vous contacteront le même jour pour la même mission. Dès lors, Il vous sera facile de comparer les taux proposés. Bien entendu, avant de frapper à la porte des différentes agences, vous devrez être parfaitement préparé(e). Cela commence par la création du «portfolio professionnel » (le portfolio du mannequin est comme le CV du salarié), et par la formation à l’intro vidéo. Un portfolio se construit avec au moins trois thème distincts, et s’achève par les rubriques « détails » et «  last experience ». Quant à l’intro vidéo, elle reste extrêmement codifiée, mais lorsqu’elle est construite adroitement, elle permet au modèle de mettre en avant ses spécificités.
 
3. Il n’existe que très peu de contraintes administratives ! Sachez que les agences de modeling fonctionnent sur le principe d’une société d’intérim. Elles ne vous fourniront pas de visa, mais vous serez sous leur responsabilité. Chaque shooting aura son contrat. Ce contrat sera évidemment reconnu par les autorités locales et vous permettra d’effectuer vos missions en toute transparence. Cependant, dans certains cas particuliers, l’agence vous demandera de réclamer un NOC auprès de votre employeur. Lorsque vous shooterez à bord d’un avion ou dans l’enceinte d’un aéroport, ce sera toujours le cas.
 
4. Vos expériences en Europe, si vous en avez, seront hautement reconnues ! Sachant que votre taux de rémunération dépendra en partie de votre parcours professionnel, ce détail est loin d’être négligeable. Vous l’avez compris, une expérience dans un magazine parisien ne manquera pas d’impressionner ! De la même façon, il vous faudra toujours conserver les traces de vos contrats passés. Elles vous seront nécessaires pour construire la cinquième partie de votre portfolio. Cette partie s’appelle « Last experience ». 
 
Il est important de comprendre que vous devrez être très attentif aux contrats qui vous seront proposés et à la concurrence des annonceurs. Choisir de shooter pour Fly Arabia vous empêchera de travailler pour Fly Dubaï. Cela vous fermera également la porte d’Emirates et d’Ethiad. Sachant que ces deux dernières compagnies sont très actives en communication, votre choix peut, à terme, s’avérer déterminant pour la suite. De la même façon, si vous avez la chance d’être affichée sur Sheikh Zayed Road pour la dernière campagne de « DU » ; vous pouvez imaginer que vous ne pourrez plus travailler pour « Etisalat » avant un long moment. Ou comme partout ailleurs, il est difficile de shooter à la fois pour Pepsi et pour Coca Cola.
 
Dans un prochain article, nous examinerons les quatre catégories de mission proposées les agences dubaiotes. Nous parlerons de leurs conditions, et les différents taux de rémunération pratiqués.
 
Franck Latinier (mannequin à mes heures perdues) 
Photo: copyright Adnan Hanif
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus avant le week end !
 
        Petites annonces
 
Vive la rentrée ! C’est vite dit !
Mais qu’on arrête donc de nous matraquer avec ces 3 mots ! Comme si c’était que « sympa » la rentrée ! 
 
Ceci dit, nous sommes en septembre et il faut bien nous y faire, les vacances c’est derrière nous ! Et c’est étonnant comme ces 2 mois de farniente et de détente risquent d’être oubliés en si peu de temps ! Non vraiment c‘est injuste !  Mais prenez le temps de lire ces quelques lignes pour faire un bilan de ces dernières semaines :
 
Les courses scolaires sont bouclées, le petit dernier a ses 32 cahiers petit format, grand carreaux ; l’ainé a son clearbook 47 pages et demi et votre cadette son stylo 8 couleurs effaçables…. Bref vous avez remué ciel et terre et réussi à trouver l’introuvable pour vos jolies têtes blondes. Vous êtes formidables ! Si, si, répétez-le-vous encore une fois « je suis formidable » et rien que pour ça il est temps de penser à vous. 
 
Alors si vous voulez gouter encore un peu à la fraicheur de votre été et à la douceur de vos vacances, venez donc prendre un bol d’un « j’en veux encore » à Marina Souq.
 
Notre marché de créateurs débute une nouvelle saison le mercredi 21 septembre, de 9h à 20h au Fishing harbor de Umm Suqeim 1.
 
 
Parce qu’on adore les bonnes initiatives, on vous dit tout en avant première sur ceux qui se sont glissés dans la liste des vendeurs :
 
Coté food, on est heureux de vous annoncer l’arrivée de Kold Press Juice pour ses jus de fruits uniques et The Salad Jar pour le concept génial de salades équilibrées en pot. Baker & Spice est toujours présent avec son restaurant sur place.
 
Coté mode, pour la reprise, on aura plaisir à choisir notre nouvelle paire de sandales Twins et une combi chez Collection Capsule by Juliette. Pour parfaire sa tenue, on vous conseille un bijou de chez La Plage ; un foulard de Gems of Istanbul et un sac KeenBags.

MARINA SOUQ
 
Maintenant que nous sommes des femmes fraichement habillées pour la rentrée, on n’oublie pas le reste de la famille… Pour notre moitié, on choisit un spray d’huile essentiel de chez Mr. Fox ou un accessoire de 727 Sailing.
Pour les enfants, on a la chance d’avoir une sélection d’articles uniques: des vêtements chez ByLulla, Mon Petit Atelier ; de la déco chez Caramel & Sun ou Camilla Illustration et des pochettes Ici & La Pochettes. Un dernier coup d’œil pour la maison avec Emaan, qui présentera une magnifique sélection d’accessoires maison, ou encore Abode et Bloomrocks. On ne peut pas vous laisser sans vous dire que Bayard Presse sera présent sur place pour vos abonnements presse.

MARINA SOUQ
Alors là, et seulement là, on peut dire « Vive la rentrée » parce qu’on a comme un gout de plaisir, de détente et d’efficacité sous un même toit, climatisé de surcroit ! 
Bravo Marina Souq et vivement le 21 septembre …
 
Rendez-vous au Marina Souq du mercredi le 21 septembre, de 9h à 20h - Fishing Harbour 1 à Umm Suqeim
 
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter pour recevoir toute nos actus !
 
        Petites annonces
 
 
 
 
 
La vente So Chic, l’évènement à ne pas manquer : le 31 mai !
 
Cette fois, So Chic nous emmène dans un des lieux les plus branchés de Dubai que beaucoup d’entre vous ne connaissent pas encore ! 
Al Serkal Avenue (rien de moins) nous ouvre ses portes pour une journée de glamour et de fun ! Tous ceux qui font vivre l’art, le design et la culture à Dubai accueilleront la So Chic team et les So Chic girls pour une journée entière de 8h à 22h.
Tout Al Serkal Avenue s’est donné à fond pour transformer le lieu en véritable temple du shopping branché ! 
 
 
Côté mode et shopping So Chic a sélectionné pour nous une très large collection de vêtements, sacs et accessoires mode «preloved», designers et luxe; une gamme très estivale pour celles qui ne veulent rien rater des must-have de la mode française.
 
So Chic nous donne ainsi l’opportunité d’acheter des pièces uniques, souvent de luxe, à une fraction de leur prix de vente. Certaines de ces pièces ont été ramenées de Paris exclusivement pour l’événement ; des marques telles que Bel Air, Gat Rimon et Petite Mendigote qui ne sont pas distribuées à Dubai et qui seront dévalisées lorsque nous rentreront en France pour les soldes …alors profitez-en !
 
La Plage Dubai nous proposera une sélection de bijoux en exclu pour So Chic avec les nouvelles marques tendance pour accessoiriser toutes nos tenues!
 
 
Quelques unes des marques présentes: Balenciaga, Chanel, Dior, Jimmy Choo, Louboutin, Fendi, Maje, Ba&sh, Sandro, Isabel Marant, Vanessa Bruno, Paul&Joe et Zadig et Voltaire…
 
 
Les robes en dentelle, les jupes à volant, les imprimées de l’été, les sandales trendy, le short de la bonne longueur, la petite robe night and day, tout y est ! Des grandes marques jusqu’au petites françaises présentes à Dubai en exclusivité pour So Chic. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour un été tendance! Cette fois, les soldes ont beau avoir commencé en France, nous aurons quand même la possibilité de mettre la main sur les meilleures pièces dans la taille qui nous va ! 
 
Wild and the Moon qui ouvre à Dubai nous régalera avec les petits-déjeuners, déjeuners et leurs jus detox.
Grace à Ikon House, nous pourrons profiter en musique des tonnes de surprises qui attendent les So Chic girls que nous sommes: des prix à gagner, des goodies bags pour les 500 premières acheteuses, des animations make up et beauté par les marques YSL Beauty et Caudalie.
Caudalie nous chouchoutera avec ses soins du visage et beauté des mains ; 
YSL Beauty se propose de nous maquiller et offrira le vanity avec les indispensables beauty de l’été! 
 

 
ATTENTION ALERTE "SO CHIC PRIZE" À GAGNER !
Une heureuse gagnante (oui une seule!) repartira avec un ensemble de cadeaux de tous les partenaires:
  • Un look So Chic (top et short)
  • Une authentique chaise Charles Ray Eames de chez Ikon House
  • 1 lot de maquillage YSL Beauty
  • Les essentiels beauté de l’été de Caudalie
  • Un bijou de La Plage
  • Un programme detox d’1 semaine de Wild and the Moon
  • Un cadre de Urban Pics UAE
 
 
 
Pour pouvoir gagner TOUS ces cadeaux, il vous suffit de :
- liker cet article sur le facebook de dubaimadame ou de SoChic
- le partager sur votre page
- remplir le petit formulaire
- et n'oubliez pas de venir à la vente So Chic le 31 mai !

Vous avez jusqu’au mardi 31 mai 22h pour jouer ! La (ou le) gagnant(e) sera annoncé(e) le 1er juin.
 
Suivez SoChic sur facebook et Instagram: sochicuae pour les looks en vente, les cadeaux et toutes les nouveautés !
Toutes les infos sur l’évènement du 31 mai: Facebook event
La Video SoChic à Al Serkal Avenue, c'est ici
 
 
C’est le moment idéal pour faire du ménage dans notre armoire ! Toute l’année, on a accumulé les achats et entassé nos nouvelles trouvailles au milieu de nos pièces fétiches et des vêtements que l’on ne porte plus. Du coup, chaque matin, on se retrouve devant notre penderie, perdue face à un véritable fouillis qui ne nous inspire plus ! En prime : on se lamente qu’on n’a rien à se mettre alors que notre armoire déborde littéralement… 
Ce problème, SoChic le connaît bien ! La solution : et si on se créait une « capsule wardrobe » ? Comprendre, une garde-robe où tout serait à notre taille, dans notre style, avec des pièces qui nous permettent de faire des looks sympas et qui nous ressemblent… Mais avant, il va falloir penser à réorganiser votre penderie ! Voici comment vous y prendre en 4 étapes.
 
Étape 1 : On vide son armoire !
 
On se garde un moment où l’on a du temps et, surtout, où l’on est seule !
Car vider son placard pendant que les enfants courent partout ou que les copines discutent, ce ne sera pas d’une grande efficacité. 
Surtout que ce sont ces mêmes copines qui nous ont fait acheter ce top fuchsia lors d’une virée shopping, en disant qu’il faut qu’on « arrête de porter tout le temps du noir ! » Au final, ce top fuchsia a toujours son étiquette et vous n’avez toujours pas trouvé l’occasion de le mettre.
Donc on est seule, on prend son courage à deux mains et on vide la totalité de son armoire !
 
Ensuite, on met tout sur son lit et on se pose les bonnes questions :
 
1 : Est ce que ça me va ?
Soyons honnête ! Oui, il est trop beau, ce top, mais est ce qu’il nous va vraiment ? Et ces chaussures qu’on adore, achetées en solde en 37,5 alors qu’on fait du 38 ? A moins d’avoir prévu de se couper un orteil, nos pieds ne risquent pas de rentrer !
 
2 : L’ai-je porté dans les 12 derniers mois ?
A quoi bon garder cette robe mise et remise, qu’on a tant aimée mais qui ne nous inspire plus du tout ? C’est terminé, on s’est lassée, on ne la remettra plus. Toutes nos copines ont beau nous dire qu’elle est top, nous, on n’en peut vraiment plus ! 
 
3 : Est ce que je vais le remettre un jour ?
La robe qu’on garde parce qu’elle nous rappelle de bons souvenirs, ou encore celle achetée pour le mariage de notre frère, où le thème était fleuri alors qu’on déteste les fleurs… C’est certain : on ne les mettra plus jamais. Les vêtements qu’on garde uniquement parce qu’ils ont une valeur sentimentale ne servent qu’à encombrer notre armoire… déjà bien trop petite à notre goût !
 
4 : Est-ce mon style et est-ce que ça représente mon style de vie ?
On a changé de vie, arrêté de travailler, repris le travail, on est devenue maman… Bref, on a évolué et certains vêtements ne trouvent plus du tout leur place dans notre nouveau style de vie. Les talons de 12 centimètres ne sont plus vraiment nos essentiels depuis que baby est arrivé ! Et la multitude de robes de plage, alors que l’on passe désormais nos journées en tailleurs pantalons, sont devenues plus encombrantes qu’autre chose !
 
5 : Vêtement abîmé… Vais-je faire l’effort de le réparer ?
Quand vous avez acheté ce pantalon, vous vous êtes dit :  « Je vais faire un petit ourlet et hop, il sera parfait ! » C’était il y a… 6 mois. Va-t-on vraiment le faire un jour, cet ourlet ? Soyons honnête : si ce n’est pas encore fait, ça ne le sera probablement jamais !
 
6 : Si je faisais du shopping maintenant, est-ce que je le rachèterai ?
Combien de fois s’est-on dit « MAIS POURQUOI J’AI ACHETÉ CA ?! » en regardant un vêtement ? Ce n’est absolument pas notre couleur, ni la bonne taille, ça ne nous ressemble pas du tout et pourtant on l’a payé une fortune ! Alors… pourquoi fait-il toujours partie de votre garde-robe ?  
 
Verdict…
Si vous avez répondu « non » à au moins une de ces 6 questions, mettez les vêtements concernés de côté. Le reste retourne dans votre armoire !
Après ça, on se sent déjà mieux et on y voit plus clair.
 
En rangeant ce qu’on a décidé de garder, on arrive à identifier les pièces qui nous manquent. Par exemple, en triant la pile de shorts importables, abîmés, trop courts, trop grands… on s’est rendu compte qu’en fait, on n’avait pas de short ! Donc, vider son placard, c’est aussi une façon de se débarrasser du superflu et d’identifier ce qui nous manquait vraiment. Maintenant, on saura quoi acheter lors de notre prochaine virée shopping et on pourra se constituer une vraie « capsule wardrobe » comme on en rêve !
 
Étape 2 : On trie !
 
1 : On donne ou on jette ! On donne tous les vêtements qui sont encore en état d’être portés. Les autres, tous ceux qui sont tachés, abîmés, troués ou totalement has been, n’ont aucune valeur et personne n’en voudra plus ! 
 
2 : On vend ! Les vêtements jamais portés, avec l’étiquette encore accrochée, ou ceux qui sont en bon état et que l’on ne met plus : on les revend.
Ok, on sait que vendre, c’est simple à dire mais ça demande du temps et de l’énergie : s’il faut encore prendre des photos de nos vêtements ; les envoyer à un site ou les télécharger après avoir lu tout le mode d’emploi ; fixer un prix pour chaque pièce… Autant dire qu’on ne le fera jamais !
Il nous faut une solution simple, et ça tombe bien : SoChic vous aide à sélectionner les pièces qui sont vendables, vous conseille sur le prix et s’occupe de les mettre en vente. Avec une solution comme celle-ci, vous n’avez plus d’excuse ! 
Pour ce faire, mettez tout dans un sac et venez au moment des sélections, c’est aussi simple que ca. Vous n’aurez plus qu’à venir chercher votre enveloppe lorsque vos articles seront vendus !
 
Et hop, on remplit son portefeuille, elle n’est pas belle la vie ?
 
Étape 3 : On range correctement sa penderie !
 
On relègue les vêtements d’hiver dans un autre placard. Inutile de nous retrouver nez à nez avec notre pantalon de ski ou notre trench Burberry chaque matin alors qu’il fait 38 dehors…
On range par couleur : c’est facile et on y voit tout de suite plus clair ! En plus, on trouvera notre penderie beaucoup plus attrayante.
 
Les plus : on a retrouvé des trésors enfouis que l’on avait oubliés, comme ce petit top qui nous va super bien et qu’on n’avait plus vu depuis une éternité !  Et en plus, on fait plaisir à notre homme : pensez à lui qui en ras le bol de ces vêtements qui débordent de partout, et qui n’en peut plus de nous entendre râler « je n’ai rien à mettre ! » chaque matin devant notre penderie.
 
Une armoire qui se vide, un espace qui se range et se libère… C’est fou comme ça fait du bien !
 
Étape 4 : On remplit sa penderie avec les indispensables !
 
Maintenant que l’on a trié ses vêtements, que l’on a fait de la place et organisé son armoire et qu’on a, en prime, gagné des sous en revendant certaines pièces, l’heure est venue… de s’offrir les indispensables de la saison avec notre nouveau budget! 
Mais au fait…quels sont les indispensables de l’été ? Lire l’article.
 
La prochaine vente SoChic aura lieu en Decembre.
Mesdames, pour revendre ces articles que vous ne voulez plus dans votre penderie, dépêchez-vous car les sélections se terminent le 24 Novembre !
Prenez rdv en appelant au 0526684022 ou 0559912921
 
Pour plus d’infos, suivez SoChic sur Facebook et Instagram : Sochicuae et visitez le nouveau site www.sochic.ae
 
 

Cette semaine, So Chic vous emmène au Cove Beach, situé au sein du mythique Jumeirah Beach Hotel, un Beach club qui a tout pour plaire !
Vous retrouverez un grand restaurant, bar lounge et plage de sable fin avec vue sur le Burj Al Arab, le décor est épuré dans des tonalités blanches et écrues. Cet espace offre en plus un catwalk, parfait pour les événements modes comme la vente So chic ! Le DJ français Paul Svenson est aux platines...

En journée, on vient déjeuner ou petit déjeuner en tenue de plage sans oublier le côté très trendy de l'endroit. Mais ce beach club n'est pas seulement un lieu de bronzette sur transat, des soirées « presse » et « haute couture » pour le lancement de grandes marques s'y déroulent.

C’est le rendez vous incontournable des fashionistas en stilettos pour la ladie’s night du mardi soir, le Cove beach est un lieu de soirée branché avant tout !
Après le succès de la vente privée du mois d'octobre, So Chic vous retrouve avec joie dans ce lieu qui fait déjà l'unanimité pour sa prochaine vente du 15 mars prochain ! 


Marie porte une robe longue fluide Zadig et Voltaire, des sandales Valentino et un sac Anne Delafon.

En cette période de l'année, les baies vitrées sont ouvertes et les tables donnent sur la piscine avec vue imprenable sur le Burj Al Arab.
On a beau vivre à Dubai, on ne s'en lasse pas !

Marie porte une robe BCBG Max Azria habillée mais rock !


Le week end, le Cove Beach est un haut lieu de la nuit et les paillettes sont de rigueur.

Marie porte un pantalon Marie Stalla et un caraco Marie Stalla.
Cette tenue noire dorée est un classique indémodable.

Pour celles qui ne connaissent pas encore, la vente So Chic propose une sélection de vêtements, sacs et accessoires mode « preloved » designers et luxe.
So Chic nous donne ainsi l’opportunité d’acheter des pièces uniques, souvent de luxe, à une fraction de leur prix de vente. Certaines de ces pièces issues de la collection printemps-été 2016 ont été amenées de Paris exclusivement pour l’événement.

Vous retrouverez des marques telles que : les Petites, Bel Air, Sezane et et Petite Mendigote qui ne sont pas distribuées à Dubai, alors profitez-en ! Quelques unes des marques présentes : Chanel, Chloe, Isabel Marant, Ba&sh, Vanessa Bruno, Jimmy Choo, Louboutin, Fendi, Gucci, Maje, Sandro, Paul&Joe, Zadig et Voltaire, Celine, YSL, Iro, Miu Miu...Pour les enfants : Bonpoint, Zef, Finger in the nose, Bonton seront présents, ainsi que la marque de mobilier enfant Pomme, pour un côté ludique.

Une journée remplie de surprises et cadeaux offerts par les partenaires présents : Caudalie qui nous fait découvrir sa nouvelle gamme et nous offre un petit coin de paradis avec des soins visage et mains de 10 minutes ; Caramel and sun offrira des bons d'achats ; la Sharing box sera à l'entrée pour capturer votre imagination et vos moments partagés entre amies.
 

Date : le 15 mars
Lieu : entrée sur la droitede l’hôtel, par le côté du SPA Talise
Horaires : de 8h à 23h

Suivez So Chic sur @Sochicuae & Rejoignez l’évènement sur Facebook
Crédit photo : @Trendshaker, Julien Copolla


 

Ne vous y méprenez pas, l’heure n’est pas encore aux vacances… Même si vous vous y voyez déjà : île paradisiaque et sable fin, les doigts de pied en éventail, en train de siroter un rafraichissant breuvage dans une noix de coco juteuse… Patience !

Néanmoins, pour vous aider à vous projeter, ne manquez pas l’occasion de dégoter l’attirail complet de la parfaite naïade lors d’un Marina Souq tout bronzé ! En attendant, et pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un aperçu des petits trésors que vous pourrez trouver ce mercredi 20 avril, de 9h à 20h. 

Marina souqMarina souq

Les créateurs du Marina Souq se sont pliés en quatre pour vous offrir une sélection d’articles et accessoires tendances et colorés.
Laissez s’exprimer vos envies estivales et craquez pour des bijoux ethniques ; des maillots de bain imprimés ou encore des petites robes légères et fluides à porter en journée comme en soirée. 

Marina souqMarina souq
 

Nouveauté avec le vendeur Deseneros : quand le charme italien se met au service des bijoux pour femmes !

Lieu : Fishing Harbour, Um Suqueim 1

 

Deux fois par an, je cède à une habitude autrefois professionnelle et vais faire un petit tour de piste plutôt agréable à Fashion Forward. Délestée de son caractère obligatoire, cette visite naguère synonyme de découvertes mais aussi de reporting/emails/excel et powerpoint, n’en devient que plus plaisante, légère et, en fait, vraiment rafraichissante. Est-ce ma perception, l’existence de Dubai Design District, l’évènement en lui-même ? Un peu de tout cela ?...

Quoi qu’il en soit, l’évènement n’a plus rien à envier aux grandes Fashion Weeks avec lesquelles il ne se met d’ailleurs pas en concurrence.Les designers ne s’y trompent pas " C’est la meilleure plateforme régionale pour les jeunes designers et elle est en pleine progression, FFWD a obtenu le soutien officiel de DDFC et D3 et a accueilli pour la première fois un public d’acheteurs internationaux de grands groupes de distribution venus repérer de nouveaux talents. C’est un outil fantastique pour nous jeunes designers ” affirme Marwa Sayed créatrice de la jeune marque THREE FIFTY NINE

alt

Les acheteurs internationaux sont d’ailleurs au rendez-vous. Pascale Camart, responsable des achats prêt-à-porter féminin pour les Galeries Lafayette avait fait le déplacement depuis Paris pour repérer et rencontrer les jeunes créateurs " Il est essentiel pour nous d’être présents à un tel évènement pour voir ce qui se passe au Moyen Orient car la plupart de nos clients se trouvent dans la région ", explique-t-elle, avant de souligner qu’il est tout aussi important pour les designers d’entendre ce que la distribution attend d’eux en termes de pertinence d’assortiment, prix et fiabilité logistique notamment.

Point de stars ni de défilés à grand spectacle ici, ce n’est pas l’objet, puisqu’on sait qu’à quelques exceptions près, les grandes marques présentent leurs collections dans les capitales historiques de la mode. DubaI l’a bien compris. On revient ici à l’essence même d’une Fashion Week : la mode, la présentation de collections, la découverte de nouveaux talents, mais surtout, la recherche et la création temporairement libérées de leur carcan mercantile. Bien sûr que les designers présents à Fashion Forward sont de supers professionnels, aussi jeunes soient-ils. Bien sûr qu’ils pensent à leurs clients, à ceux qui devront au final vivre avec leurs vêtements, mais avant toute chose, ils créent, inventent et nous font rêver. En cela, et contrairement aux Fashion Weeks historiques, à Fashion Forward le show n’est pas dans la surenchère de décors, les designers stars et les top models internationaux. Il se recentre sur le catwalk, l’esprit de la création, l’histoire de mode qu’on nous raconte et à laquelle on adhère ou pas.

alt

Mon coup de cœur cette saison, outre la collection SOARING de Zayan the Label dont je suis une fan acquise (le crochet ! ...), c’est la collection de la jeune Marwa Sayed, designer de la marque THREE FIFTY NINE. Ce qui m’a attirée lors de son show c’était d’abord son motto plein d’humour “ Perfection is overrated ” parce que oui, en effet. Est-ce qu’on n’accorde pas un peu trop d’importance à la perfection en matière de mode et de beauté ? Quid de la mini imperfection qui nous rend unique ? Et puis que voulez-vous, j’aime la mode qui fait rêver mais je rêve plus facilement si les pièces sont créatives mais portables là, tout de suite et que dedans je vais être super chic mais l’air de rien, impeccable mais cool, branchée mais sympa.

alt

La collection WILD PIXEL de Marwa Sayed m’a fait cet effet-là. La jeune designer a travaillé des matières nobles : de la laine vierge, de l’organza de soie, du crêpe de satin… Comme toujours, elle s’est associée à un artiste pour créer les motifs géométriques qu’elle affectionne. Les coupes et les couleurs sont nettes et la créativité maitrisée avec art. Il s’agit d’une collection « d’art à porter ». L’idée est jolie, les pièces le sont tout autant.

On sort des shows comme on sort d’une expo. Avec l’impression d’avoir découvert quelque chose de nouveau. On se mêle à la foule typique de ces manifestations et là, à quelques paparazzi près, on se dit qu’on pourrait être à Paris, Londres ou Milan : ils sont tous là - arty, modeux, branchés et créatifs. Et on regrette de ne pas être venue avec une copine parce que franchement, c’est beau, c’est convivial et on sait qu’on participe à quelque chose dont on n’a pas fini de parler.

Vivement les collections de Printemps-Eté 2017 !

 

La France se prépare à fêter le Printemps à partir du samedi 20 mars 2010. Paris s’anime, les fleurs sont partout dans la haute couture, les vitrines de prêt à porter, dans nos saveurs : de la cuisine aux fleurs… aux macarons à la rose. Pourtant on les oublie parfois. Faites-vous plaisir : n’oubliez pas de fleurir vos maisons de la note de notre délicieuse french touch, de notre savoir-faire de « l’art du jardin ».

 


Nos jardins à la française avaient inspirés toutes les cours d‘Europe au XVIIème siècle, serions-nous toujours source d’inspiration ailleurs… et à Dubaï ?
Rencontre avec Virginie Dolz…

Chez OLIVIER DOLZ – French Floral Designer : WEDDING AND EVENTS ORGANIZING.

Il faut l’avouer les fleurs et les chaussures sont introuvables à Dubaï. C’est après avoir usées les miennes dans Dubai Mall que je suis entrée par la petite porte de l’hôtel The Address Dubaï Mall. Je m’arrête net devant la vitrine de fleurs d’OLIVIER DOLZ. Enfin de jolies fleurs, des objets et des livres sur le jardin. Puis, j’ai rencontré une fleur…

Dans le lobby de l’hôtel, autour d’une tasse de thé, Virginie Dolz parle avec infiniment de grâce et de naturel d’Art Floral, de design et d’architecture d’intérieur. On l’imagine assez bien la muse et l’épaule d’Olivier Dolz le Designer Floral. “Derrière un grand homme, il y a souvent une grande femme” et une mère de trois enfants.

Virginie et Olivier Dolz après un voyage coup de foudre à Dubaï, à l’occasion d’un mariage ont décidé de venir s’y installer. Ils se sont lancés dans une aventure nouvelle pour eux : la décoration florale.

Virginie évoluait dans le secteur de l’Art de la Table et de la mode à Paris. Olivier entrepreneur s’est découvert à travers cette activité créative… On l’envie ! Il est aujourd’hui le DA (directeur artistique) de sa société. Ils s’associent : « un couple est dans la région des émirats une force pour nos interlocuteurs » nous confie Virginie. Leur œil était déjà bien aiguisé puisque leurs vies avant leur rencontre étaient déjà ponctuées de la passion de voyage.

mt_gallery:floral

OLIVIER DOLZ - Floral Designer d’Hôtels, signe les décors de THE ADDRESS HOTELS.

Chaque hôtel a sa propre signature forale : unique, palace, épurée, en ligne avec l’architecture des lieux…

Dans un hôtel les propositions florales sont épurées et graphiques. Loin de la profusion de fleurs et des mélanges de couleur. Virginie et Olivier aiment structurer le lieu.

Les compositions florales sont vérifiées tous les jours pas ces maîtres fleuristes qui viennent d’hôtels parisiens formés aux couleurs de Virginie et Olivier mais déjà talentueux.

La touche florale c’es la vie de l’hôtel, la seule chose qui change toutes les semaines : les vases et le design changent tout entier.

L’expérience de l’hôtel doit sans cesse être renouvelée pour les clients.

Des décors avec des répétitions de vases à découvrir THE ADRDESS Down Town Burj Dubai – THE ADDRESS Dubai Mall – THE ADDRESS  Marina mall et THE PALACE Old Town.


Ouverture de la boutique dans le lobby du récent THE ADDRESS DUBAI MALL : création de l’espace en novembre 2009.

Fournisseurs de boutiques de luxe de Dubaï Mall…

Évènementiel et Mariage :

L’événementiel : ouverture de boutiques, fleurir un yacht… L’activité mariage met à l’épreuve l’expérience mode de Virginie : une mode haute couture.

Les tendances en fleur existent comme dans la mode. Virginie suit les tendances de la mode, les défilés haute couture et mariage pour rester toujours force de proposition, suivre les tendances sans tomber dans l’extravagance. Virginie veut être d’aujourd’hui, ne pas cesser de se renouveler : Rester actuel !

Dans le secteur mariage, les propositions sont uniques, personnalisées et ne peuvent se ressembler.

A la tradition culturelle de profusion, Virginie et Olivier ont su montrer que le luxe n’est pas le nombre. Leurs projets sont présentés et convainquant appuyés de maquette en 3D. Les futurs mariés peuvent rêver au jour J les yeux rivés sur l’écran.

Le mariage dans la région est théâtralisé : la mariée assise comme une reine sur son estrade attend que ses invités viennent à elle par un couloir de marche pour la féliciter, se faire prendre en photo. La décoration florale révolutionne l’espace. Avec des fleurs on peut changer un espace de telle façon qu’il en devienne méconnaissable.

Virginie et Olivier transforment l’espace, changent les mûrs, design la Table, choisissent les chaises jusqu’au petit cadeau de départ des invités. Plus on leur fait confiance plus la cohérence du design est forte.

Leurs fleurs fétiches : l’orchidée Phalenopsis blanche autosuffisante. L’hortensia avec sa façon de remplir l’espace a lui seul… par touche.

Simplicité et naturelle comme cette rencontre serait peut-être la clé de notre succès français, de l’irrésistible french touch de tous les temps de notre Art du Jardin…

En partant j’avais envie de lui offrir des fleurs !

Informations lecteurs :

OLIVIER DOLZ
Floral Designer
www.olivierdolz.com

Tél : +971 (0) 43 40 50 25

A lire aussi dans la presse : Reportage « Flower Power » du magazine Emirates home N° janvier 2010.

Les cinq adresses confidentielles de Virginie à Dubaï :

- Le cup cakes shop chez Bloomingdales Dubai Mall
- Belle Femme Beauty Salon Jumeirah Beach Road
- Ember : le nouveau restaurant de The Adress Dubai Mall pour sa cuisine, son service impeccable et sa super déco.
- La librairie japonaise Kinokuniya Dubai Mall
- « Chamaille » les collections de mode enfants « solidaires » vendues chez sauce.


 

Les fêtes de fin d'année approchent et on aimerait bien changer un peu notre make-up, osez de nouvelles couleurs et de nouveaux soins techniques.

dubai madame vous propose un shopping Glamour chez Sephora, laissez vous éblouir et faites preuve de fantaisie et d'audace !


Programme endiablé pour des fêtes résolument festives et ludiques au rayon make up… Les palettes sont de plus en plus folles ! Gigantesques, elles offrent de 49 à 152 couleurs !

Grande nouveauté : la maxi palette (1) propose un petit livret de 24 pages permettant de réaliser tous les maquillages possibles avec plein d'astuces et de conseils… on ne savait plus où donner de la tête, on saura où donner du pinceau. Et puis, si vraiment on n'arrive pas à se décider, tous les deux sur leur trente-et-un, les patchs Express color (2) expriment un joli dégradé d'or ou d'argent pailleté en quelques secondes !

La beauté comme un jeu. Mais comme un jeu de hasard où l'on ne perd jamais. La Sephora casino beauty (3) est LE cadeau de Noël idéal pour toutes les flambeuses du rouge à lèvres, les accros aux fards à paupières. Nichée dans son dé géant avec un pop-up délirant, cette palette étonnante propose des ombres à paupières, des gloss et un crayon pour les yeux. On ne choisit pas son look, c'est le dé et ses cartes qui choisissent pour vous… il suffit de faire confance à la chance ! Miami Touch, Innocent Charm, Pin-up Style… autant de maquillages à retrouver sur ces petites cartes malines…

Cadeaux pratiques et super didactiques, la famille des leçons de maquillage s'agrandit avec 3 nouvelles palettes (4), qui permettent de réaliser, étape par étape, un "Brown smoky eye", un look "Party queen" et un look "So… parisian !". Dernier né de cette collection, un Starter kit pinceaux (5) avec le best of absolu !

Et puis, que serait la fête sans eux ? ! Les deux sprays pailletés or et argent (6) apportent la "glitter touch" parfaite !

Pour décembre, nous vous proposerons la touch " Gold " et une sélection shopping pour vous ou à offrir, donc ne manquez pas la suite !

 

  1. Les + lus
  2. Les + récents