Paroles d'entrepreneur : la parole à...Dorian Pauwels !

Écrit par  La rédacion 05 AVRIL 2017
Première boite ? Non, j’ai monté ma première société de conseil en stratégie et marketing en 2008, après plusieurs années passées dans le business development pour Procter et Gamble. Mais ma toute première initiative fut la création d’une activité de sonorisation : un trio de DJ qui animait les soirées de jeunes de notre âge, à l’époque ! 
 
Depuis combien de temps à Dubai ? On s’est installé à Dubai en janvier 2009 avec mon épouse, enceinte de 6 mois de notre premier fils. 
 
Présentez-nous votre business en quelques lignes

...
Ikonhouse offre des solutions d’intérieur de qualité, établies et hautement durables. Nous proposons des classiques du mobilier design minimaliste (typiquement de style scandinave) ainsi que des solutions de contrôles intelligents (domotique) de ces espaces en termes de lumières, stores, rideaux, air-conditionné et multimédia (son & image). Nous représentons les plus grandes marques européennes de renommée mondiale comme Vitra, Fritz Hansen, Bang & Olufsen, Georg Jensen, Louis Poulsen. Dans la maison, notre pièce de choix est le home cinéma, à l’acoustique parfaite ! 
 
Q1 : Est-ce que vous avez toujours rêvé d’être entrepreneur ?
J’ai été inspiré par ma mère, architecte indépendante. Elle semblait libre de choisir sa vie, sa route, de suivre sa vision. Elle m’a transmis l’amour des choses bien faites, des matériaux de qualité qui se patinent avec le temps et l’usage. Mon père m’a donné la fibre des affaires et j’ai choisi de suivre des études d’entrepreneuriat dans un cadre international. J’ai aussi été marqué par la dynamique créatrice en Chine, où j’ai passé ma dernière année d’étude. 
 

Q2 : Qu’est-ce qui a provoqué le déclic pour sauter le pas ?
Quand j’ai réalisé que personne n’exigeait de moi de suite la voie de mon père : chercher à devenir le grand patron d’une grande boîte. Cela m’a libéré l’esprit et j’ai enfin pu considérer des carrières professionnelles alternatives. Je me souviens parfaitement de cette après-midi Parisienne au marché de Saint-Germain… je crois que ce jour là, les marchands m’ont inspiré pour développer mon affaire !
 
Q3 : Pourquoi avoir choisi Dubai pour entreprendre ?
Dubai représentait une ville presque parfaite mariant tant les opportunités professionnelles : pour ma femme, architecte, et pour moi entrepreneur ; que pour y fonder une famille. Nous aimions beaucoup les aspects d’une vie multiculturelle, une sécurité assurée, et surtout un gouvernement et une communauté tournée vers l’avenir avec optimisme. En bref, un terrain propice à élever des enfants dans un contexte positif, dynamique et ouvert sur les autres.  
 

Q4 : Quelles sont les challenges/difficultés/facilités pour entreprendre à Dubai ?
Un coût de la vie élevée, surtout quand on a des enfants en âge d’aller à l’école. Les plus sont d’une part des procédures administratives relativement efficaces et d’autre part un système de taxation à la source ; on ne paie que ce que l’on utilise. Le travail de comptabilité est grandement facilité et offre une économie considérable de temps et de stress. On connait toujours avec précision sa position de trésorerie (pas de montant hypothétique d’impôts futurs). 
 
Q5 : Quelle est votre source de motivation chaque jour ?
Je crois que les choses qui nous entourent nous définissent. Je crois aussi que nous avons perdu la connexion avec l’artisanat et priorisé celle de l’image, sans apprécier l’objet. Nous achetons la promesse d’une marque plutôt que la qualité de la manufacture. Je prône l’idée d’acheter moins, mais d’acheter bien. L’idée que les objets durables s’embellissent avec le temps plutôt que de s’abîmer. J’aime ce moment où l’on saisit cette différence. 
 
Q6 : Avec le recul, que referiez vous différemment ?
Rien. Les étoiles se sont alignées systématiquement au moment opportun. Je vous laisse débattre quant à savoir si c’était purement lié au hasard ou peut-être une capacité d’attendre, et de choisir de saisir certaines des opportunités qui se présentent.
 
Q7 : Avez-vous bénéficié d’aides pour vous lancer ? 
Si on parle de soutien émotionnel, oui, et beaucoup. De la part de mon épouse, et de ma famille toujours encourageante malgré les doutes, accentués par la grande crise financière.  
Si on parle d’aide financière, oui, mon père m’a prêté 25k EUR que je lui ai remboursés au bout de 18 mois. Cela m’a permis d’acheter assez de pièces de mobilier pour être pris au sérieux. Enfin, un salaire régulier dans notre ménage nous a aussi permis d’avoir un revenu stable et bienvenu !
 
Q8 : Si vous aviez deux conseils à donner au future entrepreneur qui vous lit ?
Croyez en votre capacité à trouver des solutions en chemin et soyez ouvert à faire évoluer vos idées. L’idée est que l’objectif reste fixe, mais la route pour y arriver peut changer. Ce n’est une question de maintenir le cap, plutôt de maintenir la destination. 
Associez-vous, on est plus forts ensemble. L’association a aussi comme effet de forcer une approche plus étudiée, des procédures plus professionnelles. 
 
Q9 : Comment conciliez-vous vie de parents (si vous l’êtes) et d’entrepreneur ?
Très difficilement. Il faut se doter d’une discipline très stricte et savoir séparer le temps d’esprit consacré à la vie professionnelle et celui consacré à la famille, aux amis. C’est là encore l’avantage d’avoir une équipe solide sur laquelle se reposer et qui permet de se déconnecter. 
 

Q10 : Des projets futurs ?
Bien sûr ! Des nouvelles avant l’été :-)
 
PETIT PORTRAIT INDISCRET 
Plutôt matinal ou oiseau de nuit ? Matinal, pour le calme et l’aune d’une journée nouvelle qui pointe au lever de soleil !
Plutôt café-croissant ou pti-dej healthy ? Café-croissant, je priorise la réflexion avant que les emails ne pleuvent et le téléphone hurle.
Plutôt sport extrême ou méditation ? Méditation, posé et réfléchi, par contre j’aime la concentration dans une situation sportive.
Plutôt costume cravate ou jean-baskets ? Cela dépend des situations et besoins, bien dans les deux.
Plutôt week-end cocooning ou fiesta ? Cocooning, je recharge mieux mes batteries physiques et émotionnelles au calme.
Plutôt cigale ou fourmi ? Fourmi, plutôt prévoyant tout en appréciant la prise de risque calculée.
 


LE MOT DE LA FIN

One Life, Live It. 
Croyez en vos rêves et réalisez-les. 

Pour suivre et contacter Dorian
+97143881848
Alserkal Avenue, street 6A
Al Quoz 1, Dubai
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces

 
Dernière modification le mardi, 04 avril 2017 17:23
  1. Les + lus
  2. Les + récents